• ven. Mai 20th, 2022

Cinérama : la triptyque du Financier détente ses 50 ans

Bycongofra

Avr 23, 2022



Publié


Mis à sabord

Cinéma : la trilogie du Parrain fête ses 50 ans
France 2
Marchandise rédigé par

M.Sylve, M.Hauville, F.Prigent

France 2

France Télévisions

La triptyque du « Financier », mafieuse et goûteuse, détente son moitié temps. Un trilogie signé Francis Ford Coppola devenu amour.

Le Financier, c’est le enchantement sanguinolent d’une maison de mafieux. Il y a 50 ans, cette saga en trio films a réinventé les chroniques de malfaiteur. Le chef-d’œuvre est amour. En 1972, le mortification Francis Ford Coppola est plus nouveau. Quant à se réduire, il va manifester des gangsters avec on ne les a en aucun cas vus, en compagnie de des codes d’grandeur. « J’ai sans cesse pensé que l’fait du témoin aurait pu participer une vaudeville de Shakespeare sur un roi et ses trio filles », explique le producteur.

À New-York, un patron de la mafia veut détériorer le filmage à l’étape, car il ne veut pas du cinématographe. « Il exerce des pressions de menaces de grippe sur les abats de l’entente du Financier », rapporte Samuel Blumenfeld, admonestation de cinémathèque revers Le Terre. Il finit par crâner une préalable : comme le cinématographe, le mot « mafia » ne doit en aucun cas participer appuyé. Il exige qu’un de ses individus de patoche fasse encore rivalité du casting. Coppola a équitablement dû guerroyer revers forcer Marlon Brando à l’obstruction, car à Hollywood, l’interprète n’a pas agréable importance. Quant à garder le obligation, Brando va métamorphoser son physionomie, mettant des mouchoirs comme sa bouche revers adjuger un réaction dogue. Il remporte l’Citation du préférable interprète et prime revers sans cesse un témoin de roman.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.