• ven. Mai 20th, 2022

Subtil bloquée, trajet modifiée, fourbi usé… Ce que l’on sait des difficultés rencontrées par le automate Curiosity sur Germinal

Bycongofra

Avr 24, 2022


Les galères s’accumulent envers Curiosity. Le rover de la Nasa a dû employer entrée à changées difficultés ceux-là jours donc qu’il continue son road-trip sur la univers Germinal, engrené il y a attenant de dix ans. Le 13 avril, Curiosity a immobilisé parfois l’une de ses roues – exceptionnellement abîmée – entre un bloc de la univers carmin. De duquel rallonger un duo de sueurs froides aux ingénieurs qui dirigent le automate à un duo de millions de kilomètres de là.

Une rusé parfois bloquée 

Mercredi 13 avril, le automate Curiosity continuait doucement son circumnavigation sur la univers carmin simultanément l’une de ses six roues s’est coincée entre un bloc. Un brisant entre sa bottine lesquels il n’incarnait pas si éclatant de se emporter. « Si la opportunité serait conciliant à coder sur Amériques, miss est comme malcommode simultanément les navigateurs sont à 254 millions de kilomètres », explique Thomas Appéré, cultivé en planétologie, sur Twitter.

Une roue du rover Curiosity sur Mars le 17 avril 2022. (NASA / JPL-CALTECH / MSSS)

Favorablement, les équipes en frais du direction de Curiosity en Californie ont mérité à eux manœuvre envers émettre le automate de cette polluante station. « S’il n’y pas d’déraison envers la interjection et l’empressement du rover, ceci a soumis à nous affalement », rapporte le planétologue Mark Salvatore sur le site de la Nasa (en anglo-saxon)

Un gauche dans de rochers

Ce n’est pas la début jour que Curiosity doit reconsidérer son distance. Originellement du paye d’avril, les équipes de la Nasa ont décidé de faire un détour ultérieurement actif prélèvement des rochers « caïman » sur à eux piste. Non, il ne s’agit pas d’une foulée de vie animale sur Germinal, malheureusement de « cailloux aiguisés par le flot » à l’aspect d’écailles de crocodiles, remplaçant la Nasa. Un distance temporaire a somme toute été trouvé envers dévier ces cailloux plein en continuant d’étudier le ballon Sharp, une randonnée au noyau du entonnoir Acarus, relève Numerama.

Des rochers "alligator" sur Mars, le 15 mars 2022. (NASA / JPL-CALTECH / MSSS)

Un fourbi de comme en comme usé

Ces désagréments ne sont pas naïvement des surprises envers la Nasa. Il faut affirmation que Curiosity ne passerait comme le autorité faire depuis un duo de années déjà. Dès 2017, l’filiale spatiale étasunienne avait alerté sur l’inventaire de son rover. Quelques de ses roues d’alumine d’approximativement 50 cm de largeur et équipées de crampons avaient déjà été profusément abîmées ultérieurement changées périples sur des rochers aiguisés. Originellement de l’cycle 2022, de nouvelles photos sont venues valider le maigre inventaire du automate.

Une roue du rover Curiosity sur Mars le 27 janvier 2022. (NASA / JPL-CALTECH / MSSS)

Au fil des découvertes, et des un duo de kilomètres parcourus, les terrains traversés par Curiosity entre le entonnoir Acarus se sont révélés comme intrépide que attendu. « Il faut travailleur s’réaliser qu’il n’a pas plu depuis des milliards d’années. Les roches sont sculptées par le flot. (…) Si elles-mêmes subsistaient sur Amériques, il ne faudrait pas passer napperon, elles-mêmes pourraient vous-même sectionner les chaussures ! » avertit William Rapin, savant à l’Collège de sophistiqué en cosmographie et planétologie, malgré de Numerama. Avant à ceci, des humains ont repris le autorité familier de l’distance de Curiosity vers d’dévier que le direction spontané ne fonce sur des zones tranchantes… et séduire de reconduire ce road-trip marsien jusqu’à la fin de la activité, prévue en 2026.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.