• lun. Mai 23rd, 2022

Romane Dicko, Shirine Boukli et Intact-Eve Gahié à la aide comme désintoxiquer le acte gaulois

Bycongofra

Mai 2, 2022


Visée accomplie comme le jiu-jitsu tricolore, bruissement 3 titres, 2 médailles d’attestation et 3 médailles de fermeté. La délégation tricolore a plus récolté une admirable fauchage de breloques donc des championnats d’Europe de Sofia (Bulgarie), qui se tenaient du 29 avril au 1er mai, et paru rigoureusement en portrait des nations européennes. Dimanche 1er mai, Romane Dicko a décroché, à 22 ans, son étrangère emblème continental.

Néanmoins les Bleus peuvent avaler un couple de gémissement. Parmi les créatures, séparé Cédric Revol (-60kg), est reparti bruissement une insigne tout autour du cou, en l’séparation de divers cadres de l’cartel de France. Revoici ce qu’il faut consigner de ces trio jours sur les tatamis bulgares.

Sézig se savait attendue, Romane Dicko a répondu courant. Agréer jusqu’aux oreilles et cœur pendant lequel les chevelure, la médaillée de fermeté à Tokyo a distribué les délicieux points sur les tatamis. Subséquemment entreprenant déraciné la Tchèque Marketa Paulusova, la Française s’est exposée rapide devanture à la Polonaise Kinga Wolszczak et comme la Turque Sebile Akbulut. Pas de vieillesse à pourrir comme la puritanisme épouse de 22 ans, qui briguait son étrangère emblème communautaire.

Romane Dicko en demi-finale du championnat d'europe de Sofia, en Bulgarie, le 1er mai 2022. (NIKOLAY DOYCHINOV / AFP)

Dans lequel une conclusion piégeuse devanture à l’Israelienne Raz Hershko, vainqueure du Chevalier Somme d’Antalya 2021, Romane Dicko, techniquement et matériellement nonne, s’est imposée hormis grelotter. La pupille du PSG jiu-jitsu acompte conséquemment un étrangère emblème à la délégation gaulois puis les médailles de Shirine Boukli (-48kg) et Intact-Eve Gahié (-70kg). 

Dans lequel la espèce des -78kg, Gaufre Malonga s’est contentée du fermeté, dimanche. Triomphatrice d’angélique (2018 et 2020) et vice-championne olympique à Tokyo, la Française a été échappement en quarts de conclusion par l’Ultramontaine Alice Bellandi. Subséquemment entreprenant eu compréhension de la Anglais Natalie Powell en secours, la Française a bénéficié du monstruosité de Patricia Sampaio, blessée, comme extorquer sa 4e insigne communautaire.

Or, attestation ou fermeté : les Françaises ont décroché un filtre de médailles. En -70kg, Marie-Eve Gahié (or) et Margaux Pinot (bronze) ont aveuglé. Intact-Eve Gahié renoue conséquemment bruissement la assujettissement puis trio longues années de famine depuis son emblème planétaire de 2019.

Amandine Buchard (-52 kg) et Sarah-Léonie Cysique (-57kg) peuvent de à eux côté avaler un couple de gémissement puis s’créature inclinées en conclusion. Triomphatrice d’angélique en emblème et vice-championne olympique à Tokyo, Amandine Buchard a été piégée par la Anglais Chelsie Giles. Sarah-Léonie Cysique a relativement éclat exclusif sur sa grossier noire, l’Israelienne Timna Nelson Levy, qui l’avait déjà filature au Chevalier Somme de Tel Aviv. Une assujettissement métaphorique comme Israël qui n’avait encore remporté de auréole continentale pendant les femmes depuis 1993.

Les jours passent et se ressemblent comme l’cartel de France masculine. Individuelle la insigne de fermeté de Cédric Revol (-60kg) est arrivée capitonner le acte gaulois. Privée de ses champions olympiques, au coupe ou blessés, l’cartel de France est à la procès-verbal. Joseph Terhec, tracé en +100kg pendant lequel une espèce absente du rancart continental depuis 2018, n’a pas traversé le cap du préliminaire alternance, dimanche, comme l’Tudesque Johannes Frey.

Même rapport comme Cedric Olivar, en -100kg, éjecté d’approche par l’Azerbadjanais Elmar Gasimov. Pas de sauvetage alors, comme une cartel de France qui n’a encore interprété de emblème communautaire pendant les créatures depuis 2016 et les best-seller d’un recherché Teddy Riner (+100kg) et de Walide Khyar (-60kg).

À l’apollon de ces trio jours, le acte gaulois est en clair-obscur. Derrière 8 médailles, les Métropolitain font de ce fait apanage que donc des derniers championnats d’angélique. En débordement de titres, ils font même encore : propre Amandine Buchard existait côte sur la encore haute bazar du estrade en 2021. On est distant, vice versa, des 5 titres de 2020 (Boukli, Agbégnénou, Pinot, Malonga, Dicko).





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.