• lun. Mai 23rd, 2022

Le Assemblée occidental irréconciliable sur la pêche au chalut là-dedans les zones maritimes protégées

Bycongofra

Mai 4, 2022


Le Assemblée occidental a voté un post-scriptum non dirimant à cause l’prohiber là-dedans les zones « exclusivement protégées ». Mais celles-ci ne représentent que 1% des sources européennes et sont en exemple déjà épargnées par les activités « néfastes », soulignent des ONG.

Marchandise rédigé par


Publié

Heure de instruction : 1 min.

Falaise ou retraite ? Le Assemblée occidental a désigné à réduire la pêche au chalut, cependant sinon l’prohiber là-dedans les zones maritimes protégées, mardi 3 mai.

Les eurodéputés ont voté à 319 scrutin et 280 parce que à cause un post-scriptum non dirimant, qui vise prohiber « le proclamation aux techniques néfastes » à cause l’biotope « là-dedans les zones marines exclusivement protégées ». Entre elles-mêmes, la pêche au chalut, qui consiste à essuyer les finances marins revers des engins tractés et qui est accusée de contester les finances des mers.

Uniquement les ONG environnementales considèrent que cet post-scriptum ne répond pas au désarroi : les zones « exclusivement protégées » représentent simplement 1% des sources européennes, et sont en exemple déjà exemptes d’activités « néfastes ». L’post-scriptum ligature de ce fait latéralement les « aires maritimes protégées », une élégance qui concerne voisinage 10% des sources européennes. Or la pêche au chalut est pratiquée là-dedans 86% d’pénétré elles-mêmes, selon l’ONG Oceana. « Déchirant jour: une maturité a voté (…) à cause omettre la montré maturité des aires marines protégées appartenir dévastées par des chaluts de arrière-train », s’est désolée l’eurodéputée herbue Caroline Roose.

Le médiateur du regroupé Renew Brique Karleskind, à l’introduction de l’post-scriptum adopté, se dit contrepartie à toute anathème indiscriminée de la pêche au chalut, observant que « le chalut de arrière-train représente 80 % des apports de poissons là-dedans les ports gaulois ». Il traite à borner cette habileté « textuellement là où c’est tangible », sur édite neutre.

Trio dissemblables amendements proposés par Caroline Roose ont été adoptés lorsque de la même séminaire : l’un traite à « s’exposer d’obligation aux accoutrement néfastes sur le milieu, l’ampleur des finances marins, les populations piscicoles (…) de fortune de pêche semblables que les engins de arrière-train, les embûche dérivants ». le allié papillon l’anathème des « activités industrielles d’ablation, similaires que l’valorisation minière, là-dedans les zones marines protégées ». Le inconnue vise à authentiquer les « habitats marins riches en réplique » à cause les maintenir d’activités identique le chalut, excitable de dételer le CO2 enfermé.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.