• lun. Mai 23rd, 2022

pendant lequel le Donbass, l’agressive russe ne progresse pas et les pertes s’accumulent

Bycongofra

Mai 5, 2022



72 heures cruciales s’abuse à Marioupol en Ukraine. La Russie promet un cessez-le feu avec agréer l’coulure de centaines de civils, constamment toléré au malice pendant lequel les souterrains de l’usine Azovstal. Moscou a intensifié depuis un duo de semaines son agressive sur le Donbass, puis l’fiasco de la capture de la mégalopole. Toutefois, la particularité semble couler sur ce entrée est. 

>> Guerre en Ukraine : suivez la situation en direct

Jetée le 18 avril ultime, l’agressive du Kremlin sur cette zinguer, conduite pardon la auxiliaire étape du clash, puis les mésaventures sur Kiev et le polaire du tribu en février-mars, événement privilège certains dégâts, toutefois ne semble légèrement risquer. Mauvais : les pertes russes s’accumulent, singulièrement en matériels. Moyennant le modalités, les gains nationaux de l’bardée russe sont avec en conséquence assurance insignifiants. On peut en conséquence classer certains dizaines de kilomètres carrés de rase raid, un duo de localités et une querelle urbaine engagée pendant lequel la minuscule mentionné de Popasna. 

Il faut assurance qu’vis-à-vis, la invulnérabilité ukrainienne est acharnée. Les Ukrainiens ont rationnellement consolidé à eux paliers de caparaçon, minant toute la commune et s’enterrant pendant lequel des fortin consolidés. Il s’agit d’une attesté opposition d’dégradation à l’canon – les obusiers américains sont en ballot d’venir sur apprêté -, toutefois de ce fait renvoi aux drones de combat turcs qui font un misère pendant lequel les rangs russes.

>> Guerre en Ukraine : que sait-on de la série d’explosions et d’incendies sur des sites militaires en Russie ?

Si l’on crédit par esquisse le singulier chiffre de chars lourds perdus par la Russie, depuis le 18 avril, on arrive déjà à mieux d’une cinquantaine. Et il ne s’agit là que des pertes vérifiables, dénombrées par le blog Oryx, flots visuelles à l’appuI. Or, cinquante chars lourds, c’est faramineux : ceci représente proche de 10% des engins de ce genre engagés pendant lequel le Donbass, si l’on se réfère à une argus européenne.

Contenus pendant lequel le Donbass, les Russes se font exiler éloigné. Ils ont en conséquence été repoussés 40 km à l’est de Kharkiv – la auxiliaire mentionné d’Ukraine – par une contre-attaque ukrainienne essentiellement agissant ces un duo de derniers jours.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.