• mer. Mai 25th, 2022

dissemblables centaines de public manifestent en échange de la compagnie française

Bycongofra

Mai 14, 2022


« La France, dégage ! », « Non à la expansionnisme »… Méconnaissables centaines de public ont manifesté sabbat 14 mai à N’Djamena, caractéristique du Tchad, en échange de la compagnie de la France dans lequel le concitoyen. Des manifestants ont brûlé au moins une paire de drapeaux de l’simple résolution coloniale et vandalisé dissemblables stations faveur Entier, « allégorie » suivant eux de la France, arrachant des pompes et emportant quelques produits exposés.

Cette apparence, classifiée par la estrade d’contradiction de la congrégation courtoise Wakit Tamma, avait été authentifiée par les autorités. Un engin enquêteur entourait néanmoins le apparat et existait épanoui dans lequel la état.

Une station Total saccagée lors d'une manifestation à N'Djamena (Tchad), le 14 mai 2022. (AFP)

Il y a un peu puis d’un an, le 20 avril 2021, l’matelassée avait annoncé que le président tchadien, Idriss Déby Itno, avait été tué au en-tête en échange de une nième schisme, puis 30 ans de ordre parfait. Le même lucarne, son adolescent, Mahamat Idriss Déby Itno, avait été planté par l’matelassée « dirigeant de évolution » à la minois d’une junte calligraphiée de 15 communs. Il promettait des « élections libres et démocratiques » puis une évolution de 18 mensualité, au solution d’un logique puis les oppositions économie et armées.

« La France nous-même empêche d’existence sûrement indépendants »

La France, l’Alliance communautaire et l’Alliance africaine avaient adoubé le récent chef, particulièrement étant donné que l’matelassée tchadienne est dominatrice dans lequel la guérilla en échange de les jihadistes au Sahel. Les mêmes acteurs sanctionnent néanmoins des militaires putschistes en prude.

Lorsque de la progrès à N’Djamena, dissemblables élèves et collégiens sur des motos ont accédé les manifestants entonnant en chœur « La France abord ». « Je lumineux étant donné que la France veut plus nous-même assujettir le méthode Déby », a lancé un nouveau étudiant. « Si nous-même continuons à pâtir aujourd’hui depuis l’libre-arbitre, c’est par la bêtise de la France qui nous-même empêche d’existence sûrement indépendants », a renchéri Idriss Moussa, un virtuose arabophone.

« Certains nous-même rejouissons que les Tchadiens prennent de puis en puis dévotion de à nous conflit et nous-même rejoignent », a franc Max Loalngar, coordonnateur de Wakit Tamma. « La France place des despotes sur à nous minois. Certains demandons semblable que à nous foule bien respecté ».

En juin 2021, le maître de l’Etat tchadien a prévu une renouvellement de la évolution et annoncé le 1er mai le sursis du logique citoyen, à la nécessaire du Qatar, facteur d’un « pré-dialogue » qui piétine depuis une paire de mensualité à Doha convaincu la junte et les innombrables centres rebelles.

La régie française avait réagi en se disant « attachée » à un logique dans lequel les « meilleurs délais possibles », comme en proposant deux jours puis tard l’charité de la France. Le 6 avril, Wakit Tamma avait annoncé la expectative de ses conciliabule puis la junte en dénonçant « une corporation internationale qui s’obstine à sceller cahin-caha un temps irrégulier et insoutenable ».





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.