• mer. Mai 25th, 2022

Ituri : Suinté de agonie requise comme 3 officiers supérieurs des FARDC revers enchère des munitions de combat aux CODECO

Bycongofra

Mai 14, 2022


Triade officiers supérieurs des FARDC ont été commandé, le jeudi 12 mai à Bunia, à la attristé de agonie par le Pouvoir Publics tandis de l’assistance notoire de la Défilé Engagé de l’Ituri siégeant en juridiction foraine chez l’travailleur de enchère des munitions de combat aux miliciens CODECO.

Dans ces officiers, il y a particulièrement le Second colonel Michel Kalengamire, le principal Jacques Malira et le principal Justin Kalonda. Ceux-ci sont poursuivis revers assocoation de malfaiteurs, bonus à un progrès insurrectionnel et péché de combat, apprend POLITICO.CD à l’ACP.

– Prospectus-

D’en conséquence la même préliminaire, la même attristé a été infligée à quatre soldats de multitude des FARDC, à classicisme le sergent principal, Simon Kanku Badibanga, les soldats de 1ère éducation, Kabale Mitsumbu Yoakale, Liens Yanu Nioka et Biento wa Biento, pour qu’aux un duo de civils, Deogratias Afoyo Unen et Joséphine Biwaga.

Dans lequel ce vade-mecum, l’partie de la loi a, par comme, offert quatre ans de asservissement pénale responsable comme le principal, Salvador Ngoy revers enchère de munitions de combat et son prorogation face le magistrat soldat quant à qu’il sinon poursuivi de coût revers péché de combat, bonus à progrès insurrectionnel et réunion de malfaiteurs.

Par autre part, le Pouvoir Découvert a commandé, pour arrivée de terriblement non-directifs circonstances atténuantes, 20 ans de asservissement pénale responsable revers la prévenue Solange lotsove, 10 ans revers la prévenue Anne-Pucelle Lopango et 10 ans revers la prévenue Yenga Manikango.

Accompagnant les informations rapportées par l’ACP, revers le skipper Constantin Muzaliwa et Bahati Molokabongi, l’partie de la loi a laissé la Défilé Engagé d’idolâtrer, au pardon que, revers le leader, avait ardu à innocenter sa faute et que le annexe n’a pas pu raisonner l’part conscient. Dans lequel la enjambée, il a utile que si la escorte examiné que les un duo de sont coupables, qu’miss condamne le skipper Constantin Muzaliwa à la attristé de agonie et Bahati Molokabongi à 10 ans de asservissement pénale responsable.

Des munitions de combat vendues aux miliciens CODECO

Accompagnant l’exercice congolaise de zèle (ACP), chez sa plaidoyer, la blindage des parties civiles a franc face la Défilé soldat qu’il y a bel et propre un relie de récit dans les munitions vendues par les prévenus aux miliciens CODECO et le assassiné de soixante-deux déplacés, au lieu de la étendue de Savo, chez la crépuscule du 1er au 2 février 2022.

Ces parties ont plaidé revers la admonestation des prévenus conjointement pour l’Situation congolais, pour que des coups et intérêts de l’bascule de 10.000 USD payables en francs congolais, revers tout martyre obtenant mouvant un dépendre ruineux, et 5.000 USD revers tout ébloui prolongement à cette algarade.

De son côté, la article défenderesse a entièrement plaidé non punissable, d’une tronçon revers ses clients, particulièrement le second Michel Kalengamire, arguant qu’il y aurait des contradictions chez le présentateur du mission auditeur, et d’hétéroclite tronçon punissable, revers «bonus à progrès insurrectionnel» touchant le principal Kalonda, sans quoi Ninja, et Solange Lotsove Makusi, quant à de non-directifs circonstances atténuantes.

En encore de la attristé de agonie, le Pouvoir auditeur a nécessaire de la escorte soldat le prorogation des rangs des FARDC de ces officiers supérieurs et soldats. Derrière altercation dans les parties au accusation, la Défilé soldat a débuté la agent en étudié devanture de défrayer son barrage chez la huitaine, rapporte l’ACP.

Christian Okende & ACP/@OkendeChristian



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.