• ven. Juil 1st, 2022

un élu du Septentrion-Kivu propose l’liste d’obligation sécuritaire en interversion de l’liste de chauffeuse

Bycongofra

Mai 23, 2022


Le délégué Pantalon Méthodiste Kasekwa Muhindo, élu du Septentrion-Kivu, suggère la défi en allant d’un liste d’obligation sécuritaire, en bâtiment et allant de l’liste de chauffeuse. Il a acte cette prétexte vendredi 20 mai, donc de la pleine de l’Conférence nationale qui a voté une unième sursis de l’liste de chauffeuse comme les provinces de l’Ituri et du Septentrion-Kivu. 

« En bâtiment et allant de l’liste de chauffeuse qui a montré ses limites, je propose la restitution de l’attention contenue, simplement ceci doit essence escorté par le raffermissement des prérogatives des compétences du chef canton premier, en vue de croûter l’accord de serment et étendre les budget de préavis premier et du préavis liant », a fondé le délégué élu sur la bibliographie de l’Choc habitant derrière le progression (Ecidé) de l’interlocuteur Martin Fayulu. 

Pantalon Méthodiste Kasekwa propose de ce fait que intégraux les militaires qui ont acte encore de 20 ans comme l’Est de la RDC, et soupçonné de sympathie comme les forces négatives, soient remplacées par d’changées unités. 

En efficacité, le dirigeant de l’Conférence nationale, Christophe Mboso avait invité les députés territoriaux, à étudier une exposition de loi qualifié d’ancrer la motus comme l’Est du concitoyen, en bâtiment et allant de l’liste de chauffeuse. Cette exposition devrait essence donnée à la piédestal plantureuse pied mi-juin proche. 

« Les gens totaux à la lustrage d’une leçon contraire que l’liste de chauffeuse. Façade, il n’y avait par hasard de remontrance comme le rusé, et comme le autorité.  Ainsi, certains ne totaux pas une compétence d’archivage. Il y a confession de inattention du empire. Préparons la piédestal plantureuse. Il faut qu’a cette piédestal plantureuse, l’Conférence nationale expose son enclin de vue » a propice Christophe Mboso. 

Le dirigeant de l’Conférence nationale répondait aux préoccupations des députés territoriaux du Avant bref du Congo (FCC) qui s’opposaient à une récit sursis de l’liste de chauffeuse, une période et quinze jours subséquemment la défi en œuvre de cette parallèle occasionnelle. 

Ces députés dénoncent la « caporalisation » de l’Conférence nationale. 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.