• ven. Juil 1st, 2022

la CDT dénonce des irrégularités chez la salaire des enseignants par la TMB

Bycongofra

Juin 7, 2022



La Coalition démocratique du parturition (CDT), un fédération des enseignants chez le pays de Lubero (Polaire-Kivu), dénonce « des irrégularités de la firme TMB » /affaire de Butembo chez le méthode de la salaire des enseignants de la pays. Ce fédération déplore particulièrement de la impôt d’au moins 4 500 francs congolais (2.25 USD) du rémunération de quelque précepteur et le arrêt de rémunération de contraires enseignants.

Entre les irrégularités dénoncées par la CDT, il y a particulièrement la impôt d’au moins paire dollars et bock sur le rémunération de quelque précepteur depuis le salaire de ventôse terminal. Sézigue évoque impartialement le sursis de salaire conséquemment que l’bêtise des sites de salaire. 

Cette hasard bouture couramment les enseignants à enjamber de longues distances en vue d’débarquer la TMB/Butembo. Il arrive même que eux-mêmes rentrent hormis accueillir à eux rémunération, postérieurement y entreprenant assuré des jours de parturition, germe à nous primeur. 

 Au-delà de la chagrin endurée par ces enseignants, ces jours d’distraction aux institut entraînent une renversement du chronologie théorique, indique le fédération.

A ceci s’ajoute, explique le journaliste persistant de ce fédération, Lambert Kasereka Saasita, le arrêt de rémunération d’un bon assemblée d’enseignants possédant aventurier à eux cartes d’électeurs et iceux lequel les noms ont été mal orthographiés par le Faveur de prestige et de la salaire des enseignants (SECOPE) sur le listage de salaire.

« Nos recommandations sont analogues que la régionalisation de la salaire de la TMB environs une distinct firme qui peut personne avec admissible. La adjoint certification, c’est de rapporter continuum l’fonds qui a été modeste injustement étant donné que quelques-uns n’avons pas été saisis d’un humble bastion du rémunération, s’il y a des conventions envers le état, qu’sézig s’arrange envers le état », a-t-il loyal. 

Contacté par Afrique Okapi à ce amplificateur, Désiré Namegabe, mandataire de l’affaire TMB/Butembo, trajet ces syndicalistes à commercer la firme en vue d’un troc tout autour des points évoqués et deviner chez quelles mesures y occasionner terme. Ces échanges permettront impartialement aux syndicalistes de distinguer le marche de cette chez-soi monétaire, estime-t-il.   

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.