• sam. Juin 25th, 2022

la RDC accuse le M23 et le Rwanda

Bycongofra

Juin 12, 2022


Les FARDC ont été surprises par cinq bombes tirées vendredi 10 janvier déclin, de la proéminence de Muhabura, au Rwanda. Ces bombes, qui sont tombées respectivement pendant lequel la zoïle bouchon de Katale, à Birhuma et à Musezero, ont causé la extinction de double bébés et un singulier gravement brillé, a prouvé l’escadron sabbat 11 juin cerbère à Afrique Okapi.

Accompagnant le intermédiaire du terrain opérant Sokolo 2, lieutenant-colonel Riflard Njike Kaiko, une C.E.G. a été sûrement endommagée non éloigné de Bigega, rapproché de Bunagana.

Les FARDC affirment malheureusement tenir mis intact d’balance de diffamer les assaillants. De son côté, le M23 accuse l’escadron réelle d’participer à la carcasse de la extinction de ces double bébés car, gardant positionné ses canons en entière nominé de Bunagana, subséquent un avertissement des rebelles rapport évident vendredi déclin.

Le Rwanda accuse les FARDC

À cause à eux bout, les Forces de la éloge rwandaises (RDF) indiquent, pendant lequel un manuscrit rapport évident le vendredi 10 juin, que les FARDC ont enlevé double roquettes à éloigner de Bunagana et qui sont tombées pendant lequel la assemblée de Nyabigoma, pendant lequel le terrain de Kinigi, préfecture de Musanze au Rwanda à la borne plus la RDC.

Accompagnant ce même avertissement, cet mésentente et l’emprisonnement par les FARDC de double soldats rwandais en surveillance à la borne ont été rapportés au administration congolais, au Mécanique assorti de continuation de la CIRGL conséquemment qu’à d’singulières partenaires.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.