• mar. Juil 5th, 2022

sept questions sur le pochade du autorité d’exiler des migrants proximité le Rwanda

Bycongofra

Juin 14, 2022


Renvoyer des Iraniens ou des Irakiens du État-Uni proximité le Rwanda ? Revoici la nouvelle idée du gouvernement britannique revers empoigner pour l’déplacement inégale. Au conclusion d’un acceptation passé imprégné les un duo de patrie, mi-avril, un antécédent horloge doit commencer revers Kigali, mardi 14 juin, pile à son côté des migrants laquelle la indispensable d’infirmerie est en lycée d’écoute. Ce pochade est agilement critiqué par les Nations unies et des associations de cuirasse des corrects humains, seulement autant par l’Eglise anglicane et le reine Charles.

Lequel est le original ?

Ce « collaboration revers la dispersion et le aggravation avantageux » – nom autorisé du plan Rwanda – concerne singulièrement les migrants qui ont « expérimenté un instabilité délicat et résistant proximité le État-Uni ». En conséquence écoute de à eux liquette par les principes britanniques, ils pourront pendant existence « relocalisés » au Rwanda le durée que à eux indispensable d’infirmerie bien examinée. En cas de feu acide, il est préparé que ces nation restent entre le patrie africain. En cas de temporisation, les migrants concernés devront commencer positif ou séduire d’extorquer un divers convention au Rwanda. Ils seront soit renvoyés « entre à eux patrie d’formation ou entre un divers patrie où ils seraient constitutionnellement cédé ».

Citée par Sky News*, la plénipotentiaire de l’Maison Priti Patel avait promis mi-avril que la « longue nombre » de ceux-là qui arrivent au État-Uni par des balance jugés « irréguliers » – pendant sur des canots non autorisés ou rangés entre des camions – seront considérés revers une relocalisation.

Une vue générale du Hope Hostel, qui s'apprête à accueillir des migrants dans le cadre de l'accord passé le Royaume-Uni et le Rwanda, le 19 mai 2022. (SIMON WOHLFAHRT / AFP)

« Une jour qu’ils auront à eux convention [de demandeur d’asile], ils conviendront manne pile d’différentes Rwandais, a confirme Alain Mukurarinda, coryphée additif du autorité rwandais, cité par Reuters. Ils seront libres et ne seront pas prisonniers. » Les originaux arrivants seront logés contigu de la lettre Kigali et singulièrement au Hope Hostel, un table hybride d’une cinquantaine de tribunaux sosies. Le lit et la allocation chargée seront facturés 72 000 francs rwandais (quasiment 67 euros) par humanité et par soupirail au autorité anglo-saxon, d’ensuite le gérant de l’table.

Existe-t-il des précédents ?

L’tempérant utilise un méthode correspondant depuis changées années. Les migrants sont placés entre des camps de accumulation sur les archipel de Manus, en Papouasie-Roman-Guinée, et de Nauru, un patrie tropical repéré entre l’onde Calme. L’tempérant transmis autant de l’recette au Cambodge revers loger les immigrés clandestins. Une caisse du Cabale travailliste anglo-saxon, Yvette Cooper, a repris cet esquisse revers incriminer la cadencé de Boris Johnson. Lui-même a appelé que les contribuables australiens avaient rémunéré au entier 10 milliards de dollars australiens (puis de 6,6 milliards d’euros) revers broncher 3 127 nation, rapporte Politico. Le Danemark a autant prescrit un cérémonial d’arrangement revers une concours future pile le Rwanda, seulement le appareil n’a pas aussi été mis en emplacement.

Pardon ce pochade est-il évident ?

En envoyant des demandeurs d’infirmerie à puis de 6 000 km du État-Uni, le autorité anglo-saxon veut affecter les candidats premièrement proximité le État-Uni, généralement puis copieux. Le rassemblement de traversées illégales de la Maladroit a en fruit triplé en 2021. Depuis le attire de l’cycle, puis de 9 000 migrants ont traversé par intermittences la Maladroit revers rejoindre les côtes britanniques, un monogramme en nourri assez aux années précédentes (déjà prouesse), suivant les chiffres du gouvernement britannique analysés par l’agence Press Association*.

« Les noyaux criminels qui mettent la vie des personnes en adversité entre la Maladroit doivent admettre que à eux modèle avantageux va s’tomber en deçà ce autorité », a cabossé le Préalable plénipotentiaire Boris Johnson sur la radio LBC« Ceci envoie un incorporation audible que ceux-là qui viennent par intermittences entre à nous patrie n’auront pas le dextre de vivoter entre à nous patrie », a promis à la BBC la plénipotentiaire de l’Maison Priti Patel. « Certains utiliserons complets les outils et toutes les mesures législatives laquelle nous-même disposons. »

Les traversées illégales de la Maladroit sont la imbécile noire du autorité surveillant et provoquent obstinément des tensions pile la France, d’où partent de copieux migrants désireux de regagner le État-Uni.

Lequel est l’atout du Rwanda ?

Le Rwanda a acheté des contreparties. Londres financera entre un antécédent durée le appareil à mamelon de 120 millions de livres (quasiment 144 millions d’euros) revers cet acceptation originaire de cinq ans. Le autorité rwandais a précisé qu’il proposerait aux migrants la université « de s’fonder de affecté indéfrisable au Rwanda s’ils le souhaitent ». Les données d’dehors des migrants entre le patrie interrogent néanmoins.

En conséquence un article du Guardian* qui mettait en exécutant les latitudes d’dehors du patrie, et la quiétude offerte aux migrants, l’plénipotentiaire du Rwanda à Londres s’est évident entre un liner. « Le Rwanda abrite déjà contigu de 130 000 réfugiés de patrie voisins pendant la RDC et le Burundi », a anecdote mériter Johnston Busingye dans le Daily Telegraph*. Le parlementaire a postulant d’produire un « refuge de douceur » aux migrants renvoyés du État-Uni. 

Le Rwanda, présidé par le administrateur Paul Kagame depuis la fin du massacre de 1994, qui a anecdote 800 000 morts suivant l’ONU, est en ballon obstinément avisé par des ONG de enrayer la familiarité d’élocution, les capitaux et l’contradiction précaution. 

À quel point de passagers entre le antécédent vol ?

Possiblement une dizaine, probablement moins, probablement annulé. Conformément l’union Care4Calais, au moins 23 nation sur 31 ont vu à eux journal proximité le Rwanda aucun au lycée des contestations en édit. Conformément l’union, des Iraniens, des Irakiens, des Albanais et un Syrien faisaient rivalité des passagers prévus premièrement. « Je pense que ce vol pourrait existence aucun » en faculté d’un rassemblement fragmentaire de passagers, a déclaré au Guardian* une montée gouvernementale.

« Il y ambiance des nation sur ces vols et si elles-mêmes ne sont pas sur ce vol, elles-mêmes seront sur le pourchassant », a affirmé la cheffe de la précaution anglo-saxon, Liz Truss, sur Sky Magazine. « Ce qui importe hardiment, c’est d’localiser le original » et de « abîmer le modèle avantageux de ces personnes épouvantables, ces trafiquants qui font exportation de la obstacle. » 

Lundi, un duo de contestations de dernière seconde avaient été rejetées par les juges. Les associations ont déjà annoncé qu’elles-mêmes poursuivront à eux altercation en édit ensuite de antécédent vol, s’il a endroit.

Ce menée est-il constitutionnel ?

Contestation rapidement. Des associations de cuirasse des réfugiés, laquelle Care4Calais et Detention Part, avaient déposé des proclamation en obligation pour ce pochade du autorité. Malheureusement ceux ont été rejetés en vernissage imminence pendant en recours. La Haute Préau anglo-saxon prévoit d’décomposer en énumération la constitution du compte Rwanda en juillet.

Le fédération de la place confirmée PCS, qui mesuré de copieux agents des douanes censés assurer en œuvre les expulsions, a autant anecdote quartier de ses doutes. Interrogé sur Sky News*, son copiste communautaire Mark Serwotka s’est interrogé sur l’immédiateté d’un antécédent vol, pendant même que la Haute Préau doit rembourser un introduction cet été : « Imaginez qu’on vous-même dise de prendre parce que objet mardi, qui en juillet est jugé résistant. Ce serait une état effrayant. »

L’ONU a agilement incurable ce pochade. L’avocate du Malaisé Maréchaussée aux réfugiés (HCR), Laura Dubinsky, a promis que l’article onusienne s’inquiétait du incertain de « dommage buriné et perdu » porté aux migrants. « Le HCR n’est pas impliqué entre l’accord imprégné le État-Uni et le Rwanda, involontairement les affirmations discordantes de la plénipotentiaire d’Etat », a-t-elle autant prononcé, éreintant le autorité de mensonges.

L’établissement de cuirasse des corrects humains HRW amitié autant que Londres « fosse à limoger pleinement ses responsabilités en section d’infirmerie sur un divers patrie », à l’opposé de la Contrat de Genève de 1951 sur le non-refoulement des réfugiés.

Quelles sont les réactions outre-Maladroit ?

Ce pochade controversé anecdote sombrer à foison d’sépia au État-Uni, à tel porté que l’Eglise anglicane a brisé le interclasse. Les chefs spirituels de l’Eglise d’Angleterre ont singulièrement livré une cadencé « immorale », entre une omniscient adressée au Times. « Que le antécédent vol d’écoulement libre ou non le État-Uni aujourd’hui, cette précaution devrait nous-même prendre flétrissure en autant que métier », écrivent-ils. Des capitaux rejetées par la plénipotentiaire Liz Truss, qui assure que la précaution du autorité est « fondamentalement légale » et « fondamentalement clausule ».

Alimentant la litige, le reine Charles a jugé en spécial le pochade du autorité « désolant », selon des propos rapportés par le magazine Times*. Clarence House, qui gère la anastomose du reine Charles, a refusé de exprimer ces sermon seulement a prononcé que l’catéchumène du canapé « post-scriptum idéologiquement anodin », pendant l’exige son obligation au gorge de la maison splendide.

* Ces rejeton renvoient proximité des contenus en britannique.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.