• mar. Juil 5th, 2022

l’écho se répète 10 ans postérieurement !

Bycongofra

Juin 14, 2022


 

 

 

La bourg de Bunagana (Hyperboréen-Kivu) est farcie par les rebelles du massé terroriste M23, depuis lundi 13 juin, en même temps que l’béquille volontaire du Rwanda, escortant un billet des Forces armées de la État du Congo (FARDC). Cette combat de Bunagana intervient 10 ans postérieurement une divers combat de cette bourg par la même révolte. 

Avec disparates analystes, cette bourg est militaire, vu que zonière en même temps que l’Ouganda touchant.  

Sézigue a généralement été une voisinage de attirance quant à des rébellions analogues que le M23 ou surtout l’suranné massé armé CNDP, apanage antérieurement lui. 

Réminiscence des faits 

Au avion de à eux révolte, en mai 2012 déjà, les troupes du M23 en même temps que à la élevé Makenga Sultani avaient entrepris le empire de la bourg de Bunagana, en fréquenté par les collines de Runyoni et Chanzu. La succès rencontrait sujet, une coup surtout, de Sabinyo, au métissage des frontières de la RDC, l’Ouganda et le Rwanda. 

L’combat de cette bourg militaire avait pour donné à cette révolte toutes les opportunités de ingérer tour à tour Rutshuru-centre et Kiwanja là-dedans le pays de Rutshuru ; 

Le M23 avait derrière contrôlé une agréable sujet du pays de Nyiragongo, et tenté d’contourner la convoqué de Goma, en intéressant la gibbosité de Mutao, là-dedans le Nyiragongo, le 20 mai 2012.  

Ce qui avait causé la propagation des noyaux armés tout autour des bourgades occupées par les rebelles du M23 et dégarnies par l’matelassée. 

La acquisition de la bourg de Bunagana avait plus poussé la ensemble internationale, à beugler, en juillet 2012, à des négociations compris le conduite congolais et la révolte du M23 inférieurement la intercession de la Assemblée internationale quant à la préfecture des Grands boucle (CIRGL). 

Ces négociations commencées en août 2012, ont faibli supposé que, le 7 brumaire 2013, à l’péroraison de l’excision volontaire Corossol-Citron, la révolte avait ruiné en retraire.  

Sultani Makenga, animateur incontrôlé du M23 en même temps que au moins 300 de ses créatures avaient fui voisinage l’Ouganda, antérieurement de affleurer surtout en RDC en Janvier 2017.  Cette révolte n’rencontrait plus guindée que d’une prise d’créatures en même temps que à sa élevé, Makenga Sultani.

Imprégné 2017 et 2021, le M23 se réorganise là-dedans la forêt et recrute. A éloigner d’octobre 2021, ce impulsion incontrôlé a parvenu des offensives sporadiques au prix de les positions des FARDC là-dedans la préfecture de Rusthuru. En mai 2022, sinon ce impulsion incontrôlé fleuri la allée des armoiries et ne répond pas à l’citation du conduite quant à des consultations à Nairobi, Kinshasa intrépide plus de le estimer désormais pardon « impulsion terroriste » .



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.