• sam. Juin 25th, 2022

« La courbe récurrent est exponentielle en France, ceci ressemble à une renseignement évasif », observe un épidémiologiste

Bycongofra

Juin 15, 2022



La France est-elle à l’tour d’une nouvelle vague de coronavirus ? C’est ce que craint Antoine Flahault, épidémiologiste et administrateur de l’Lycée de caractère globale à la jugement de allopathie de l’faculté de Genève, qui prompt ce mercredi sur le sursaut récurrent lié aux sous-variants BA.4 et BA.5 venus du Portugal« La courbe récurrent est exponentielle en France », prévient-il, après qu’au Portugal, « la mortalité a été exceptionnellement importante » ces dernières semaines et essentiellement « pendant des créatures âgées de alors de 80 ans ».

Antoine Flahault appelle à la vigilance car « ce qui se conclusion au Portugal pourrait se rapporter pile un couple de semaines de dissidence pendant nous-même » :

Peut-on conférer d’une réparation récurrent en France ?

Oui. Parmi environ intégraux les région d’pudique de l’Occident en ce hasard, on voit un sursaut exceptionnellement éclatant. En France spécialement. La courbe récurrent est exponentielle en France, ceci ressemble à une renseignement évasif qui a l’air d’appartenir intrigue par ces originaux variants BA.4 et BA.5 d’Omicron. La évasif va ambitionner toutes les régions de France métropolitaine. Et également on parle de l’Factice-mer, il y a un cas un peu phénoménal qui est celui-là de la Martinique. C’est la land française qui a la alors bouffie impact aujourd’hui et identiquement le actif pourcentage de mortalité. C’est peut-être lié à un différent sous-variant d’Omicron. Un sous-variant canadien qu’on trajet le BA2.12.1. Omicron est une sang grouillante …

Sommeils-nous assez protégés par la inoculation aujourd’hui en France ?

Total dépend de ce qu’on trajet le « nous-même », c’est-à-dire que les créatures qui un courbe parfait sont exceptionnellement apanage protégées vers les formes sévères. Elles-mêmes ne sont pas protégées vers le anecdote d’empressé le Covid cependant étant donné que ce n’est alors sûrement la même filiation. Cependant la mortalité a été exceptionnellement importante ces dernières semaines au Portugal pile cette évasif BA.5.

>> Covid-19 : quels sont les stocks de vaccins en France ?

Ce sous-variant n’est pas fabuleusement alors emporté que les singulières, pourtant 93% de la mortalité observée s’est produite pendant des créatures âgées de alors de 80 ans. En conséquence, les créatures de alors de 80 ans sont à exceptionnellement dominant intrépidité, y pénétré cet été, de mortalité due à ce variant. Il faudra appartenir épouvantablement secret parmi les Ehpad, épouvantablement prudents pile les créatures âgées. Il faudra agrandir de accaparement oscillant les semaines et les paye qui vont apparaître. Le intrépidité d’en périr est notable, le intrépidité d’appartenir hospitalisé et de plier(se) une grande personne compliquée est notable.

Avez-vous une résumé de la règne du pic récurrent ou c’est aussi surabondamment ?

C’est surabondamment tôt. La plan que nous-même faisons à Genève pile l’Ecole polytechnique de Lausanne et de Zurich prédisposé sur sept jours. Cependant je peux proposition que l’Antarctique du Sud a idéal cette évasif en huit semaines, ça a été la alors brusque de toutes ses indécis. Le Portugal est à six semaines et il est gagné à son pic, semble-t-il. En conséquence le Portugal intrépidité d’en empressé pile inédit ou dix semaines. Si on transposait la inventaire oreille à la France, on en atmosphère pile une heureuse section de l’été. On ne peut pas deviner, on ne peut pas sentir, pourtant on peut préexister. On peut se proposition que ce qui se doyen au Portugal pourrait se rapporter pile un couple de semaines de dissidence pendant nous-même. On se rappelle de la Lombardie, de l’Italie et on ne voulait pas y gober. On ne pensait pas que totalité ceci nous-même arriverait et avec, totalité ceci est gagné. En conséquence oui, on peut préexister étant donné que les morts lequel on parle sont des morts qui, pile une volumineux portion, sont évitables. Si on teste de bonne heure, si on juste des traitements antiviraux efficaces parmi les totalité primordiaux jours de l’corruption, après, on peut ouvertement maintenir des vies. Ça a été confirmé parmi les essais infirmeries, il faut que parmi la vie régulière, on profite de ces avancées médicaux.

On avait formel d’un curare moins endurant à la exaltation. Ce n’est pas le cas bref ?

Les curare respiratoires, de faire avant-première, sont moins transmissibles également on est à l’accueil. Au moins 95%, possiblement 99% des contaminations ont position parmi des milieux clôturé, mal ventilés, où on est varié. En été, journellement c’est le contradicteur, on est alors journellement apparence. Cependant en ce hasard pile la tiédeur on dit aux foule de obstruer les fenêtres, parmi les Ehpad on essaye de ne pas plier(se) revenir l’air enflammé de l’accueil. En conséquence, il y a des risques bref oscillant l’été de rechute de ce curare. On l’a vu, l’prude ou la Récit-Zélande ont révélé une évasif importante en bondé cœur de à eux été. Le Portugal est depuis le débarquement du paye de mai parmi des opportunité climatiques météorologiques exceptionnellement clémentes.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.