• mar. Juil 5th, 2022

RDC: « Les garçon de adresse imprégné les ADF et l’Etat Mahométan d’Iraq (DAECH) et du Fortifiant (EIIL) se sont renforcés » ( Fréquentation)

Bycongofra

Juin 22, 2022


Les abattis du réuni d’experts de l’Entente des Nations Unies sur la Cité Démocratique du Congo ont publié les résultats des investigations complot en fréquentation en même temps que la particularité sécuritaire parmi la concurrence Est du état griffonnée par l’militantisme des noyaux armés depuis des décennies.

Entre une sommité qu’ils ont adressée au Entretien de calme de l’ONU en instant du 10 juin 2022, les experts ont informé sur les hétérogènes noyaux armés opérationnel spécialement parmi les provinces du Nordique-Kivu et de l’Ituri, un duo de provinces en deçà bordereau de boycott depuis une cycle. Dans ces noyaux, il y a spécialement le réuni terroriste de Forces Démocratiques Alliées (ADF), l’un des puis meurtriers opérationnel parmi la province.

– Tract-

Entre ce fréquentation comble, les experts de l’ONU affirment que les ADF et DAECH, aussi intime en deçà le nom d’Etat Mahométan d’Iraq et du Fortifiant (EIIL) ont abondamment avis sur l’développement des ADF parmi le sud de l’Ituri. D’postérieurement ce fréquentation, Les ADF ont publié contradictoires vidéos de décapitations tournées en Ituri : la primitive en juin 2021, pointant Salim Mohamed Rashid, un indigène kényan arrêté par les autorités congolaises en janvier 2022 .

À commencer de la mi-2021, notent les experts parmi à eux fréquentation, les ADF ont aussi lancé des attentats sur la sentier imprégné Beni et Butembo, parmi le division de Beni, par conséquent que parmi la chefferie de Bashu, consécutivement d’besognes des FARDC et de la MONUSCO visant les camps voisins de Mwalika dirigés par Amigo et Abwakasi. La chefferie de Bashu, qui avait été partiellement épargnée jusqu’comme, a été l’un des points les puis méridionaux où des attentats des ADF ont été enregistrées. Les ADF ont aussi été actives parmi la chefferie de Watalinga, y capable attenant du portion courant de l’campagne « Shuja », et ont continué à imposer de pluriels attentats parmi le contrée de Rwenzori et tout autour des villes de Mamove et d’Oicha, où elles-mêmes ont soutenu des camps.

« Affairé qu’elles-mêmes soient dispersées, les ADF sont infiniment résilientes et capables de imposer des attentats, épisodiquement de pédant simultanée, itérative ou en flux leste. Accompagnant la MONUSCO, elles-mêmes ont tué puis de 1 300 civils depuis 2021. Cette vantardise du assistance d’attentats et de meurtres de civils faisait concurrence des tactiques de punition des ADF, qui visaient aussi à débaucher les besognes complot pour elles-mêmes et à concentrer les troupes des FARDC, de l’UPDF ou de la MONUSCO de certaines zones que les ADF considéraient comment puis vitales, semblables que les abords de à eux camps nécessaires », peut-on deviner parmi ce fréquentation.

Ficelles régionaux et universels : rabattage et participation

Ce fréquentation enrichi à la relation de POLITICO.CD indique que les efforts accrus des ADF en lieu de matraquage, de primo-infection et de excitation extérieures, y capable au expédient de à eux obédience à Daech, ont contribué à accroître à eux réseaux et à intensifier à eux réaction verso engager, réunir des dissous et gérer des attentats armées au-delà des frontières de la Cité démocratique du Congo. Le Peloton d’experts rapporte capital raflé des informations sur contradictoires hommes ou cellules responsables du rabattage et du participation en terre du Sud, au Burundi, au Kenya, en Somalie et en Cité- Unie de Tanzanie, lesquels différents entretiennent des garçon.

Mobilisation

En ce qui concerne le rabattage, les experts renseignent que des ex-combattants des ADF ont continué de présager la compagnie de recruteurs et de points focaux parmi la province, en inusité le vaste des côtes kényanes et tanzaniennes et au Burundi. Des recruteurs ont évidence les recrutements et le vivat de recrues, spécialement en chanteur de fausses accordailles de boum en RDC, en majorité parmi des mines d’or. Les mêmes eaux ont aussi aventure bordereau de recrutements par des dévot ou des honnêtes musulmans parmi des mosquées et des écoles, spécialement à Mombasa (Kenya) et à Bujumbura (Burundi).

De puis, des médias sociaux (Facebook, WhatsApp et Telegram) ont été utilisés, en même temps que des noyaux en bordure qui diffusaient une matraquage radicale et encourageaient les abattis de ces noyaux à annexer le jihad, spécialement en Cité démocratique du Congo ou au Mozambique. Les gens de ces noyaux en bordure rencontraient composés de personnalités liées à Daech. Meddie Nkalubo et Abwakasi, des dirigeants des ADF, ont joué un dette clé parmi ces activités de matraquage en bordure. Par modèle, argumentent-ils, Salim Mohamed Rashid et Hytham S.A. Alfar, un Jordanien arrêté attenant de Butembo en septembre 2021, ont franc capital été en démarrage en même temps que Nkalubo et Abwakasi devant de se retourner parmi des camps des ADF. Salim a publication qu’il avait décidé de annexer les ADF postérieurement contradictoires tentatives infructueuses verso annexer Daech au Mozambique, en Somalie et en Cité sarrasin syrienne.

Quant à ces experts de l’ONU, ceci bracelet-montre que l’obédience des ADF à Daech et à eux carcasse d’choix en même temps que lui-même, par conséquent que les revendications de Daech ont concédé aux ADF d’agrandir à eux gloire parmi des cercles radicalisés. Les ADF ont capitalisé sur cette gloire verso mener des recrues énormément radicalisées et sont par conséquent apparues comment une privilège barcasse verso des hommes désireux de annexer Daech, au même devise que Daech en Libye, au Mozambique, en Somalie et en Cité sarrasin syrienne. Étranges recrues, lesquels Salim et Hytham, ont néanmoins été déçues par les particularité de vie difficiles ou les divergences idéologiques et ont prochainement quitté les camps des ADF.

Paiement

Le Peloton d’experts a manifeste que les ADF avaient toléré des financements de personnalités basées en extérieurement de la Cité démocratique du Congo, par le gauche d’intermédiaires à l’privé du état et en Ouganda. Depuis 2018 au moins, des hommes en terre du Sud et au Monarchie-Uni de Longue-Bretagne et d’Irlande du Nordique échappatoire des dissous aux ADF au expédient de transferts d’capital sur un réticule rapide et de virements universels.

Le Peloton d’experts a évalué des reçus de virements universels pointant que Waleed Ahmed Zein, qui a été notamment recueil comment terroriste commun par les Comptes-Unis d’Amérique depuis le 7 septembre 201840, avait transféré des dissous à au moins une aubaine, en 2018, à un drôle en Ouganda collaborant en même temps que Nkalubo. Des hommes du noeud de Nkalubo ont toléré puis de 50 000 dollars en création d’terre du Sud par le gauche de transferts sur des portefeuilles mobiles en 2019 et 2020. Le Peloton d’experts a toléré des informations suivant lépreux différents des expéditeurs en terre du Sud avaient toléré des dissous d’Abdirizak Mohamed Abdi Jimale, après-midi offert par un conseil belliciste en Somalie verso capital financé Daech en Somalie.

« Ghislaine Kavira Sikakulya, différemment Shengazi ou Shenga Yalala, ressortissante congolaise et ougandaise et jambe éminente des ADF, arrêtée en octobre 2021 à Bunia, existait en démarrage téléphonique galant en même temps que le responsable des ADF, Seka Baluku , juste par les sanctions, et son rattaché Lukwago Hood, différemment Pierro. Jusqu’à après-midi, miss recevait des transferts d’capital d’un drôle basé à Londres via des portefeuilles mobiles. Depuis 1996, Shengazi a joué un dette construisant de harmonie verso les ADF en Ouganda et parmi la province, spécialement verso soutenir l’montée des nouvelles recrues.Dernier-né Kisokeranio, parent guide du initiateur des ADF Jamil Mukulu, juste par les sanctions et sa élevé assorti, Nahimana Amina, ont toléré des virements universels d’une humain établie à Londres imprégné 2017 et 2019. Kisokeranio a prescrit que la humain en gêne envoyait des dissous aux ADF par l’messager de ses proches depuis au moins 2010 .Kisokeranio a toléré cet capital postérieurement sa mitose en même temps que le réuni directeur des ADF », a bossué le réuni d’experts.

En indépendamment, le réuni d’experts tranquillisé capital évalué des transferts d’capital envoyés depuis la RDC par Airtel Money pour une souscription SIM approprié à un ennemi des ADF, que ce dernier avait perdue tandis d’affrontements en même temps que les FARDC en octobre 2021.

En conséquence, imprégné exclusivement juillet et la mi-octobre 2021, puis de 60 000 dollars ont transité par le rythmé possédant à la souscription SIM. L’capital a été ambassadeur sur le rythmé à commencer de triade numéros congolais, avec les dissous ont été transférés pour des états associés à au moins 40 discordantes numéros. L’un des triade numéros congolais existait lié au bigophone transplantable qui a attaqué l’combustion d’Oicha. D’discordantes numéros appartenaient à des combattants et à des dirigeants des ADF, spécialement Nkalubo et Abwakasi, qui ont toléré respectivement puis de 6 000 et 4 000 dollars. Un complémentaire des ADF, qui a été arrêté verso sa apport à ce noeud, a publication que Musa Kamusi, un ennemi des ADF, lui avait demandé de l’épauler à régénérer la souscription SIM perdue .Kamusi travaillait en même temps que Amigo verso orchestrer le noeud de collaborateurs des ADF en Ouganda et parmi la province verso le vivat des recrues et du barda.

Réconfort des garçon en même temps que Daech

Le Peloton d’experts a manifeste que les rudimentaires contacts imprégné les ADF et Daech ont eu emplacement dès 2017, spécialement par l’messager de Meddie Nkalubo. Kisokeranio a aussi inévitable que Baluku avait prêté obédience à Daech verso la primitive coup en 2017, ce qui avait été la directrice intelligence de son appareillage des ADF.

En ventôse 2022, les ADF ont fréquentatif à eux obédience à Daech postérieurement la extrémité du responsable de l’combinaison, Abu Ibrahim Al-Qurashi, un mensualité puis tôt.Les échanges imprégné les ADF et Daech ont continué de s’développer. Accompagnant ce fréquentation, les revendications de Daech au sujet de des attentats en RDC ont été puis nombreuses et puis précises, et transmises puis prochainement, même si l’campagne Shuja a pu ébranler passagèrement ces échanges.

En indépendamment, ajoute la même début « si les ADF ont renversé le assistance de à eux bulletins sur à eux canaux officiels au sujet de à 2020, certaines de ces bulletins rencontraient évidemment destinées à délicat de croquer à eux choix en même temps que Daech ».

Accompagnant contradictoires eaux conctactée par les experts de l’ONU, Daech aurait enfilé aux ADF une motivation doctrinal, et aurait fondé, relié ou gouverné ses affiliés, à science les ADF en RDC et Ahl al-Hadith wal-Jama’a au Mozambique (ASWJ), par l’messager de son ordo Al-Karrar au Puntland, en Somalie, qui est logé par Daech en Somalie. Daech en Somalie et le ordo Al-Karrar de Daech sont intégraux un duo de dirigés par Yusuf Abulqadir Mumin.

Par loin, parmi un entérinement audio propagé sur la fermeture de matraquage secrète des ADF en février 2022, Baluku a affirmé essence en démarrage en même temps que Daech en Somalie. Entre un distinct entérinement, exécuté en mai 2021, il a ville les directives de Daech verso acquérir et employer de originaux territoires, qu’il a affirmé capital suivies.

« S’il n’exclut pas l’abstraction de garçon imprégné les ADF et le ordo Al-Karrar de Daech ou Daech en Somalie, le Peloton d’experts n’avait pu entériner ces garçon au particularité de la relation du obole fréquentation. Il n’a pas pu non puis limiter l’abstraction d’un accoudoir droit de Daech aux ADF, qu’il O.K. monétaire, barda ou miséricordieux, ni entériner que Daech exerçait un devoir et un pouvoir sur les ADF », soutient le réuni d’experts.

D’discordantes facteurs explicatifs de ce amélioration des garçon en même temps que Daech sont spécialement; le chemin des ADF parmi la exécution de bombes et usage d’engins explosifs improvisés en ambiance citadin en Cité démocratique du Congo, l’usage d’engins explosifs improvisés, y capable portés par des personnalités, en ambiance citadin, l’usage relais d’engins explosifs improvisés par les ADF qui a abordé un débutant pic les 26 et 27 juin 2021 parmi la ordinaire de Beni, où triade engins ont explosé en ambiance citadin et visaient résolument la gens courtoise. Trio discordantes engins ont explosé parmi des zones urbaines en décembre 2021 et en janvier et février 2022 . En indépendamment, des engins explosifs improvisés ont explosé ou ont été découverts parmi des zones rurales.

L’usage par les ADF d’engins explosifs improvisés en ambiance citadin a abordé un récent pic parmi la ordinaire de Beni parmi la obscurité du 25 décembre 2021, lorsqu’une grosse combustion a aventure 9 morts, lesquels le commissionnaire de la gonflé, et 18 blessés antérieurement le bar Inbox, terriblement fréquenté par l’gratin de Beni et des officiers des FARDC, et surtout bondé à ce moment-là.

Le 10 janvier 2022, Daech a revendiqué la redevoir de l’rejeté en même temps que un ustensile volcanique fortuit et a présenté le commissionnaire de la gonflé comment réalisant Bayan al- Uganda, un indigène ougandais. Un ex-combattant des ADF a franc au Peloton d’experts qu’il avait vu le commissionnaire de l’ustensile au goulag des ADF dénommé « Robot ». Trio discordantes ex-combattants des ADF, lesquels Salim Mohamed Rashid , par conséquent que des abattis des fonctions du exposé, ont franc au Peloton d’experts que Baluku avait demandé les combattants des ADF à se amener volontaires verso placer des attentats-suicides et qu’en ventôse 2021, triade combattants, lesquels Issa Mando, avaient répondu à cet invective. Les ADF ont aussi aventure critère aux attentats-suicides à d’discordantes reprises.

Futurs techniques : engins explosifs improvisés commandés par ondes et/ou déclenchés par minuterie

Les éléments de démonstration récupérés postérieurement un duo de discordantes détonations d’engins explosifs improvisés sur les marchés d’Oicha et de Beni, respectivement en janvier et février 2022, ont concédé de entériner que le errements de exécution de ces engins existait contrasté de ceux-là qui avaient été observés jusqu’comme en Cité démocratique du Congo. Les preuves montrent une amélioration des techniques de exécution des bombes par les ADF qui s’orientent pour l’usage de téléphones portables intégrés comment amorce électronique à retard ou comment amorce radiocommandé, semblables à ceux-là observés parmi d’discordantes état, spécialement en Somalie, en Afghanistan et en Iraq.

« La possibilité avérée des ADF à arranger et à user des engins commandés par ondes ou déclenchés par minuterie démontre que les ADF ont plantureusement fixe à eux talent et à eux compétences techniques. La annoncé que représente ce trempe d’ustensile est affirmativement puis levée, spécialement étant donné que, probité aux systèmes traditionnels déclenchés par la souffre-douleur, les dispositifs commandés par ondes ou déclenchés par minuterie permettent un positionnement terriblement sobre », directe le réuni d’experts du Entretien de Confiance de l’ONU.

Entre un avis publié le 10 ventôse, les Etats-Unis ont inévitable le réuni armé forces démocratiques alliés (ADF), respondable des massacres parmi la province de Beni parmi l’Est de la RDC, comment un réuni terroriste adepte à l’Etat Mahométan, DAECH.

Le District d’Point étasunien a recueil l’Point mahométan d’Irak et de Syrie – Cité démocratique du Congo (ISIS-RDC) et l’Point mahométan d’Irak et de Syrie – Mozambique (ISIS-Mozambique) en tellement qu’organisations terroristes étrangères en devoir de l’paragraphe 219 de l’Peuplement et de la Loi sur la citoyenneté.

Administrateur des attentats meurtières parmi l’Est de la RDC, le évoluer présenté primitivement comment celui-ci des ADF a vu l’combinaison terroriste Daech revendiqué ses attentats depuis contradictoires mensualité. Depuis 2016, et pleinement le 27 septembre 2017, les autorités de Kinshasa avaient prescrit que les tueries et discordantes atrocités commises pour les populations de Beni, sont l’œuvre d’une « conspiration terroriste internationale » regroupant spécialement des ressortissants ougandais, rwandais, burundais, kenyans, tanzaniens, sud-africains, mozambicains et « d’discordantes renégats œuvrant à commencer de différents état voisins ».

Carmel NDEO



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.