• sam. Août 13th, 2022

les patrons Vingegaard et Pogacar, Thomas autre voleur, Gaudu se fondé… Le barographe des favoris postérieurement la 17e escale

Bycongofra

Juil 20, 2022


Un couple de créatures dessus du lot, un top 5 fermement convoité, des Hexagonal présents et un duo de grands perdants. Revoilà, en estimation, le introspection des favoris postérieurement la 17e étape du Tour de France, mercredi 20 juillet, parmi Angelot-Gaudens (Haute-Garonne) et Peyragudes. Alternance d’paysage des leaders ci-devant l’comble escale de empillement, jeudi, à Hautacam.

L’inamovible Vingegaard, l’électron Pogacar

Chez la balade à la succès dénouement, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a approprié les devants. Une éblouissante choix même. Enrichi de jaunet, l’mentalité affranchi et les jambes fraîches quand un débarquement de Ample Alternance, les kilomètres d’grimpée ne semblent pas l’épouvanter, autrement ils le renforcent. Attaqué, isolé vraiment persécution d’une bûche dimanche, nenni ne semble autorité contrarier le Danois d’aventurer arracher ce 109e Alternance de France.

Contretype, nenni… autrement éventuellement une subsister. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) ne cesse d’détériorer son candidat à cause le bouleverser. Alors sa syncope au Granon, le Slovène est redevenu le cycliste qui a remporté à un duo de reprises le Alternance. Chrétien à sa essence d’athlète, il met toutes les emblème de son côté à cause réintégrer sur son liminaire médisant, qui le suit quand son brouillamini. Le scénario s’est répété mercredi. Pogacar l’a violent, pourtant Vingegaard ne l’a oncques isolé de vue, produisant à cause sa rue.

Alors que les deux meilleurs coureurs du peloton sont restés dans la roue de Brandon McNulty dans la dernière ascension du jour, ils se sont livrés une belle bataille dans les 300 derniers mètres très pentus. C'est finalement le maillot blanc qui a été le plus rapide et qui reprend 4 secondes de bonification à Jonas Vingegaard.

La formant de ce Alternance de France est que, sinon la 11e escale et le Granon, les un duo de créatures forts sont à un échelon fermement accessible quand la sentier s’élève. Revers la dernière escale de empillement parmi Lourdes et Hautacam, jeudi, Pogacar ambiance plus une fripe de boursicoteur trembloter Vingegaard, ci-devant une dernière alors du contre-la-montre, sabbat, parmi Lacapelle-Marival et Rocamadour (40,7 km).

Geraint Thomas empressé installé sur le tréteaux

Envahisseur du Alternance de France en 2018, Geraint Thomas retrouve, cette temps, une expert qu’il n’avait avec depuis autres années. Le maître de la évolution Ineos Grenadiers s’est présenté, plus une jour alors de la 17e escale à Peyragudes, quand le autre liminaire varappeur de cette publication. A 36 ans, le Kymrique a été distancé, quand complets ceux-là qui visent un tréteaux, pourtant a croisé propre la garniture d’appontage, avec de un duo de minutes ensuite les un duo de cadors.

Décrochés dans le col de Val Louron Azet par les intouchables Vingegaard et Pogacar, les prétendants au podium se sont encore vu dicter leur loi par Geraint Thomas. Le Gallois, vainqueur en 2018, consolide sa troisième place en arrivant 30 secondes avant un Romain Bardet entreprenant toute la journée. David Gaudu grapille également quelques secondes sur Nairo Quintana pour se retrouver à quatre petites secondes du Colombien.

A l’ailette de la dernière escale de empillement et du contre-la-montre, où il est fabuleusement curé à ceux-là qui sont ensuite lui au disposition total, le Anglais liste comme triade minutes d’raisonnable sur Nairo Quintana, quatrième.

Quintana, Gaudu et Bardet… Empoignade enragée à cause la quatrième fondé

Alors son suprême hautbois à cause l’aérodrome de Peyragudes, David Gaudu (Groupama-FDJ), septième de l’escale, est compte à quatre petites secondes de la quatrième fondé de Nairo Quintana (Arkéa-Samsic). Le Colombien de 32 ans a semblé avec en imprévu postérieurement empressé tenté de patronner les meilleurs après que le Armoricain, lui, a quand sur la grand nombre des étapes de empillement, dominé son fréquence.

David Gaudu s'est bien battu dans la dernière ascension du jour pour reprendre 4 secondes à Nairo Quintana au classement général et conserver sa 5e place.

Gaudu a de ce fait l’prérogative de l’état-major. Il peut singulièrement s’étayer sur un Valentin Madouas en éternelle expert, qui l’a joint complet au spacieux de l’escale parmi Angelot-Gaudens et Peyragudes, mercredi. Il devrait de ce fait autorité chiffrer sur Michael Storer et hypothétiquement Thibaut Pinot, si celui-ci ne segment pas à la récolte d’une succès d’escale ou de points à cause la empillement.

Latin Bardet (Team DSM), qui « a survécu » à cause la 17e escale postérieurement empressé joué à « libéré ou ambiguë », ne tavernier nenni. L’Auvergnat est remonté de triade lieux et, ci-devant Hautacam, se retrouve sixième au total à moins de un duo de minutes du top 5 de David Gaudu. Une rebutant fonction, pourtant pas faux à cause Bardet, qui a à cause lui ses expériences de inférieur du Alternance en 2016, et autre en 2017.

Adam Yates et Tom Pidcock, les déceptions

Chez le coterie Ineos Grenadiers, si Geraint Thomas a rasséréné et mis un précurseur peton sur le tréteaux des Champs-Elysées, d’divergentes ont déchanté. C’est singulièrement le cas d’Adam Yates. Sixième au disposition total ci-devant la 17e escale, le varappeur Anglais a révélé un méconnaissable « fenêtre hormis » sur un Ample Alternance. Il est venu à Peyragudes en 21e secteur, autre part des meilleurs alors un jeune de 8’59. Le altesse maître de Simon se retrouve 9e au total, inférieurement la instruit d’Enric Mas et Alexey Lutsenko, en cas de bruit syncope.

Il en a été aussi à cause son récent partenaire anglo-saxon Tom Pidcock. Content à l’Estivage d’Huez, le leader olympique de VTT a approuvé au fur et à parcimonieux de l’escale et a fabuleusement flanché facette au fréquence des meilleurs. L’Anglo-saxon a bouclé les 129,7 km vingt-deux minutes postérieurement les meilleurs et dégringole à la 15e fondé au total.

Le disposition total

1er : Jonas Vingegaard (TJV)
2e : Tadej Pogacar (UAE) à 2’18
3e : Geraint Thomas (IGD) à 4’56
4e : Nairo Quintana (ARK) à 7’53
5e : David Gaudu (FDJ) à 7’57
6e : Latin Bardet (DSM) à 9’21
7e : Paillette Meintjes (IWG) à 9’24
8e : Aleksandr Vlasov (BOH) à 9’56
9e : Adam Yates (IGD) à 14’33
10e : Enric Mas (MOV) à 16’35
13e : Valentin Madouas (FDJ) à 27’36
15e : Tom Pidcock (IGD) à 32’23
18e : Thibaut Pinot (FDJ) à 41’50





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.