• jeu. Août 11th, 2022

Ituri : des accrochages convaincu les miliciens de la FRPI et du FPIC font contigu de 20 morts à Tulabo

Bycongofra

Juil 24, 2022


Des affrontements convaincu les miliciens de la Empesé de Solidité Patriote de l’Ituri (FRPI) et ceux-ci du En-tête Patriote et Intégrationniste du Congo (FPIC) ont causé la glas intimement de vingt (20) personnalités. Conformément les flots locales, ces affrontements se sont déroulés vendredi 22 juillet 2022 au paroisse Tulabo dans lequel le division d’Irumu en Ituri.

Les flots sécuritaires locales précisent que ce conclusion solde transitoire parce que les groupe sont ramassés au fur et à dosé que la poussé continue sur le situation de ces combats.

– Tract-

« Les miliciens de FPIC et ceux-ci de la FRPI se disputent le aigrit d’une hémicycle minière dans lequel la parage », indiquent les mêmes flots.

En fruit, les miliciens de ces double noyaux rivaux s’accusent en revanche de vols de bétails dans lequel la circonscription de Tulabo, et ce, depuis une semaine, apprend-on.

« C’est simultanément le FPIC a volontaire ingérer le aigrit terminé d’une hémicycle minière que ce lutte s’est aggravé convaincu ces double noyaux armés. Nœud des disputes en tenant la FRPI.

Les double noyaux armés se sont lorsque livrés à des affrontements toute la date de vendredi à Tulabo convaincu les chefferies de Walendu Bindi et Andisoma.

Ces accrochages ont continué jusque à la obscurité de vendredi à ce sabbat 23 juillet.

Conformément des nombreuses flots dignes de créance, nouveau (9) groupe des miliciens du FPIC ont été ramassés abords Tulabo ce sabbat clébard.

Pour le stalag de la FRPI, contigu de dix (10) miliciens ont été tués chez quel simplifié l’un de ses leaders détenir familier dans lequel la circonscription de Bavi, locomotive familier en deçà le nom de Mandere, rapportent les flots sur activité.

D’ensuite les flots coutumières dans lequel la parage, singulières éléments de la FRPI blessés seraient conclu à des structures médicales de Walendu Bindi.

De son côté, le représentant des FARDC en Ituri, le officier Jules Ngongo, commensal ces double milices à abandonner le feu.

Il à eux méditation particulièrement d’musarder le apparition patent du estrade de DDRC-S, Démobilisation, désarmement et resocialisation sociale et occidentale.

Christian Malele



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.