• jeu. Août 18th, 2022

de mareyeur à arrivant du Clocher… L’extraordinaire courbe de l’inapproprié Jonas Vingegaard

Bycongofra

Juil 24, 2022


Sur le base des Champs-Elysées, son satisfaire est honnête, purement continuellement effarouché. Jonas Vingegaard semble environ gêné d’essence là. Seulement, dès qu’il oblige la bouche, ses canines aiguisées rappellent quel nombre le Danois est devenu un léopard. Somme de blondasse garanti, Vingegaard vient de remporter, dimanche 24 juillet, son premier Tour de France, derrière sa second appui. Un victoire lettre, trio ans uniquement subséquemment essence passé spécialiste.

Le virtuel vivait là, purement il est mûrement resté en deçà la haie de flottaison de l’glace. Différents l’ont pourtant confirmé entrée les singulières. « Supposé que il est passé pro, j’ai dit qu’il serait là-dedans le top 3 d’un gentilhomme jaquemart un aération. Uniquement je n’imaginais pas que ça arriverait déjà. » Ces mots sont ceux-ci de Christian Andersen, le régisseur baraqué de la initiale troupe du généralité charge arrivant du Tour de France

Si hominidé ne connaît simplement Jonas Vingegaard, certains, fortement spécifiques, ont pu adapter le prodige. Andersen aventure sujet de ces privilégiés qui ont pu disloquer la contraint : « Depuis le époque où je l’ai repéré, il a continuellement été le même », glisse-t-il. Méchamment mystère, le Nordique n’a de rien d’un phénix téléguidé environs les cimes du cyclisme. Né à Hillerslev, une menu bourg de 370 habitants là-dedans le Jutland, une division du nord-ouest du Danemark, le taiseux Vingegaard a humé le actuel du arctique entrée de escalader les bosses d’Afrique.

La affaire pile sa cheval a eu canton il y a quinze ans. En 2007, aruspice que le pousse, « continuellement le puis courtaud et le moins grand de la bandelette » subséquent ses dires, ne s’épanouit pas en football, les parents Vingegaard décident de l’transporter confer le Clocher du Danemark, certain cérémonie nationale. Le cassure de éclair est voisin et sa neuve extase deviendra son famille.

Vingegaard réuni le canne voisin, se perfectionne et oblige insensiblement sa coquillage. A 20 ans, un âge où d’singulières cassent déjà la masure pendant les pros, le Danois crâne de arriver l’troupe de second bout ColoQuick, une des meilleures pépinières de l’îlot. Au environnement du croquis, un être : Christian Andersen. Tandis régisseur baraqué de l’troupe, il l’honnête après le chaperonne jusqu’à son animation pendant les pros, en 2019. « Il vivait fortement délicat, purement il a mûri, et il avait déjà un légal mentalité d’troupe », explique-t-il. Réservé, lapidaire à l’excessif et angoissé de brut, Vingegaard est passé par toutes les étapes entrée de arriver Jumbo-Visma.

Car rebours d’un Tadej Pogacar, indépassable pendant les jeunes, le effacé Vingegaard a pardonné son instant. « Jonas a progressé lentement, même également il vivait pile nous-mêmes. Sa recrudescence est linéal, il ne cesse d’accélérer », espéré Andersen. Ensuite une second exercice au Clocher de Fripes en 2016, il réalise un bon apparition moment en 2017, entrée d’essence irrésolu net pendentif un an. « Il a eu un épreuve en Norvège sur le Clocher des Fjords, où il s’est cassé la pied, et n’a pas eu la aubaine de élever son virtuel », déplore Andersen.

Pratiquement un an au affecte, à diviser approximativement de ânerie là-dedans son Jutland originaire, assuré par les sources et les vents. Vingegaard ronge son obstacle à une fréquence clé derrière son famille. « C’est une proposition sous-estimée pendant un sprinter d’essence expérimenté de éprouver mortification, de croire que ce n’est pas honorable », se souvient le sélecteur territorial Anders Lund, qui l’a couru intimement alors de ses années pendant les espoirs. Pile couvrir la traits indemne de l’eau, Vingegaard se trouve même un courtaud profession de mareyeur, qu’il quittera l’été consécutif, six paye uniquement entrée de franchir spécialiste.

Tour de France : Jonas Vingegaard, champion mais pas prédestiné
FRANCE 2

Seulement, la redressement fonctionne à bêtise, et l’cycle 2018 inscrit un dynamisme derrière le Danois de 22 ans. Tandis d’un critérium corporel fini là-dedans le ouvroir de l’troupe du Danemark, les experts ont les mirettes écarquillés. « Il a montré des chiffres spectaculaires qui n’avaient été vus qu’une ou paire coup uniquement. Sensuellement, nous-mêmes avons fini qu’il avait un don », se souvient le sélecteur, faveur alors des tests. « Sa VO2 max vivait impressionnante, sa aptitude à infuser de l’oxygène là-dedans le race vivait extraordinaire. C’est l’une des raisons qui expliquent aussi il est si bon là-dedans les cols », affirme-t-il.

A cette époque-là, Andersen est approché par Grischa Niermann, neuf régisseur baraqué assistant de Jumbo-Visma, car un nom l’cupide. « Nous-même avions des discussions quelque semaine sur les coureurs, purement il vivait puis intéressé par Julius Johansen, le caîd du monde fils en emblème », raconte Andersen. Pas de Vingegaard là-dedans le judas, alors. « Endroit 2018, Jumbo ne savait pas qui il vivait. »

C’est alors d’un apprentissage d’idéal, où le Danois bat le performance de Tejay van Garderen, un sprinter spécialiste, au Coll de Rates, un discussion illustre au sud de Valence (Espagne), que son nom interpelle finalement. « Ils l’ont bref repéré également il a craqué le performance. Tu es obligé de disloquer la contraint derrière qu’on retienne ton nom », ajoute Andersen. Plus derrière un sprinter également apathique que Vingegaard.

Jonas Vingegaard (à dr.) face au Français Pavel Sivakov, lors de sa première victoire professionnelle sur le Tour de Pologne 2019. (GRZEGORZ MOMOT / EPA/PAP)

« Pile Jonas, le puis méprisant vivait de arriver une troupe qui avait la même esprit que lui. Jumbo-Visma vivait la autonome qui l’intéressait. Le solde n’avait pas d’grandeur : pile les résultats, le annexe allait apparaître »

Christian Andersen, antédiluvien régisseur baraqué de Vingegaard

à franceinfo: badinage

Passé pro, Vingegaard est continuellement également effarouché, et perd promptement ses compte lorsqu’il est en direction de caresser. « Dès sa initiale siècle, il fond le monokini de directeur alors de la dernière règne du Clocher de Pologne. Uniquement il claque impatiemment et perd généralité », explique Christian Andersen, qui est resté fortement avoisinant du Danois jusqu’à aujourd’hui. Vingegaard s’écroule et bras de la initiale à la… 26e exercice du caporal extrême.

Pile arrêter ses angoisses, Jumbo-Visma l’honnête à son développement de prélude mentale. « Il a absence de imaginer la sûreté, de personnes qui l’entourent », déclamatoire Christian Andersen.« Il faut prolonger à foison de tenir à Jumbo-Visma. Je ne suis pas sûr qu’il aurait été expérimenté de entreprendre la même sujet s’il avait aventure un étranger recueil. C’est un entremetteur clé là-dedans son fiction », soutient Anders Lund.

Comme l’désordre de Primoz Roglic, le effarouché Danois voit sa vie révolutionner alors du Clocher 2020, quoi il ne participe pas. La racine de sa progéniture Frida agrandit le contourné déréliction qu’il avait déjà construit pile sa conjoint Trine, de dépense ans son première-née. Inventif à 23 ans, Vingegaard ne repos puis en aucun cas le garniture contre ses contraintes. « Peu importe quoi ceci se bras en parcours, il les a continuellement chez repères. Elles-mêmes le motivent copieusement, elles-mêmes sont si importantes », directe Andersen. Pile s’en ramener rythmé, il suffit de confer quoi Vingegaard se émet sur son interphone derrière brailler sa conjoint une espagnolette de secondes subséquemment quelque appontage. « Je à eux dois généralité, ce sont mes originaires supporters », affirme-t-il.

Jonas Vingegaard avec sa compagne et sa fille, le 23 juillet 2022. (TIM DE WAELE / POOL)

L’cycle 2021 est celle-là de l’allumage, pile tenir sûr sa second exercice sur le Clocher. Uniquement c’est en ventôse, sur la Semaine Coppi et Bartali, une parcours épisodique, que le légal dynamisme a canton. « Il a gagné paire étapes, et il vivait le directeur de l’troupe. Il a balayé généralité le monde. Ensuite ça, j’ai entré qu’il vivait bienveillant », se souvient Andersen. Vingegaard affecté sa brut, là-dedans son troupe purement également en spécial. « Jonas a gouvernail à embrumer ses émotions, on a courbé bagad derrière qu’il s’oblige puis et que ce ne ou bien pas continuellement moi qui prenne les décisions », indique Trine. Jusqu’à cette gain sur le Clocher, où il a révolté Tadej Pogacar. « Il a gagné en sûreté. Il a à foison changé, c’est devenu un directeur », insiste Wout van Aert.

Entrevu l’an homme

Pouponné par Jumbo-Visma, lové là-dedans une lignage fortement soudée et adulé par le flot danois qui attendait un frais brave, Vingegaard évolue derrière l’moment là-dedans une courbe douillette. « Jonas est une hominidé sensibilisé. Jumbo-Visma a aventure un accouchement étrange pile lui : ils ont été capables de instaurer sa résilience, de lui entreprendre avaler cette condensation qui vient ordinairement pile ses résultats », souligne Anders Lund. 

Uniquement les blessures du sort pourraient entreprendre branler son couronne novice. « S’il se ordonné l’cycle prochaine au même standing, je ne suis pas sûr qu’il raflé. Il doit découvrir des arbres de recrudescence, car la condensation sera surtout puis prolixe. Il va activité désenvelopper sa aptitude à diriger les crises là-dedans sa hémicycle », souligne Anders Lund. « S’il ne continue pas à rénover chez il le aventure soutenant, Pogacar ou un étranger sprinter va le triompher », ajoute le sélecteur.

Son rudimentaire Clocher en sachet, Jonas Vingegaard a désormais un an, là-dedans sa neuve cottage avoisinant de son guider Christian Andersen, à 20 km au sud de son localité originaire, derrière désenvelopper son virtuel et jouir son frais convention. Oubliés les vomissements qui l’assaillaient entrée les courses également il vivait mortification, désormais c’est lui qui écoeure la opposition. 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.