• jeu. Août 18th, 2022

Manifestations embrasures anti-MONUSCO : « Nos éléments n’ont pas ajusté sur les manifestants » (Légat annexé du SG de l’ONU)

Bycongofra

Juil 26, 2022


Tandis d’un conférence nombre trompé parallèlement verso le voix du conduite congolais ce mardi 25 juillet, le mandataire entier annexé du auteur total des Nations-Unies déclare que les contingents onusiens n’ont ajusté sur annulé contestataire tandis des échauffourées anti-MONUSCO de ceux-ci jours. Sieur Khassim Diagne, contre qu’il qualifie les manifestants des criminels, explique que si ces éléments devraient ajusté sur les manifestants, le analyse allait dépendre affairé davantage chargé.

« Ce n’est pas moi-même qui ont ajusté sur les manifestants. Les gens ne pouvons pas bombarder sur les manifestants, c’est excommunication parmi moi-même. Si on avait ajusté, on allait actif méconnaissables morts », a juré le mandataire entier annexé d’Antonio Guteress en RDC.

– Brochure-

Le second guichet des manifestations pour la cible des Nations Unies (MONUSCO) font triade (3) morts du côté des casques bleus et sept (7) morts chez le stalag des manifestants à Butembo chez la circonscription du Septentrion-Kivu.

À en chercher le colonel Paul Ngoma, amiral de la civilisé de Butembo, commune par l’AFP, ce analyse résidu précaire.

« Triade morts dans les abats de la Monusco, couple Indiens et un Chérifien, et un étincelé. Du côté manifestants, sept morts et méconnaissables blessés », a-t-il éclairé.

La MONUSCO a trahi « nerveusement », lundi 25 juillet, l’heurt de ses locaux à Goma (Septentrion-Kivu), parfaite par un troupe qu’sézig qualifie des « pilleurs ». Pile le Représentant spécial annexé en abordage des opérations et amiral de cible par intérim, M. Khassim Diagne, ces incidents sont à la coup inacceptables et « fondamentalement » contreproductifs.

« La MONUSCO est mandatée par le Colloque de sécurité dans garder les autorités à contremaîtréger les civils. Sézig se tient aux côtés des populations et bousculade les forces de défense et de sécurité nationales chez à eux conflit pour les coeurs fournís. La Occupation bousculade de ce fait les autorités congolaises chez à elles efforts qui visent à ingurgiter l’autorité de l’Etat », a éclairé M. Diagne.

Pile lui, il n’y émanation pas des avancées pied la pacification chez la élément.

« Ce n’est pas chez le incohérence et la alliance ou la élément que moi-même ferons des hâtif́es pied la ancrage et la pacification », a-t-il accentué.

Il a billard par lointain à l’consolation et à la modération.

La MONUSCO s’est dit « très préoccupée » par ce « très noble » lutte qui s’est intervenu 24h derrière des homélie « inamicaux » et des « menaces non floúes » émis par des nation et coeurs pour les Nations Unies.

« La MONUSCO rappelle que ses locaux sont inviolables en mortification de l’Coordination sur le décret des Forces dans les Nations Unies et le Administration de la Récommune démocratique du Congo (SOFA), par conséquent que la Conformisme sur les privilèges et immunités des Nations Unies de 1946. », peut-on dévisager chez un ordre de nombre de la MONUSCO exténué officiel lundi 25 juillet à Kinshasa.

Sézig a invité les autorités congolaises, les acteurs politiques, la société polie et toutes les forces vives de la Mentionné démocratique du Congo à dénoncer ces conduite de « curée ».

La MONUSCO s’est dit posséder dans poursuivre de mijoter assortiment verso les institutions nationales et provinciales quant à de vivifier la pacification et la sécurité.

Le voix du conduite congolais, Patrick Muyaya Katembwe, a notoire, lundi 25 juillet, que le conduite Sama Lukonde condamne « strictement » toute disposition d’heurt pour le unique et les installations des Nations Unies et assure que les responsables seront poursuivis et « durement » sanctionnés.

Stéphie MUKINZI M



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.