• sam. Août 13th, 2022

une renseignement ambigu de canicule attendue de lundi à mercredi

Bycongofra

Juil 31, 2022



Les fortes canicule reviennent. Le vif-argent montée mondialement pendant lequel l’Hexagone, dimanche 31 juillet, et peut acquiescer jusqu’à 37 niveaux pendant lequel le Sud-Est, escortant Météo France. Par cohérent, le pronostiqueur avertit sur le énergie d’un « extrêmement énergique disgrâce d’incendies » en coin méditérranéenne, lié au vitesse de vents (mistral et tramontane) « au sujet de forts » et aux « conjoncture reste extrêmement chaudes et sèches sur une regain de surtout en surtout sensibilisé ».

Comme cette passage du état, les températures devraient poursuivre de enchâsser lundi, jusqu’à 39° C, d’subséquemment une fiche de Météo France, qui développé la agencement des températures maximales. On attend alors convaincu 36 et 39 °C mardi pendant lequel toute l’Occitanie, de 34 à 36 °C pendant lequel le Sud-Ponant, alors que pendant lequel le résidu du état il fera convaincu 30 et 34 °C. Après convaincu 36 et 38 °C mercredi, pendant lequel somme l’Ponant et pendant lequel la état lyonnaise, tel quel que pendant lequel la vallon du Rhône, et de 30 à 36 °C pendant lequel le résidu de l’Hexagone. A une incohérence : elles-mêmes resteront inférieures à 30 °C patte la Bretagne et la Poignet.

« L‘anticyclone des Açores, gérant de la chaleurs de juillet, revient sur le circonscription », prévient Jean-Yves Choplin, pronostiqueur dans Météo France. Cependant, la France métropolitaine devrait éviter au fait des « poussées chaudes », qui avait tube à un dépassement des records de températures en juillet« Comme le arctique du état, l’excursion sera de brusque cycle en compagnie de le répétition d’air surtout ‘valeur’ par le Boréal-Ponant jeudi et vendredi. Au Sud, l’air emballé se maintiendra surtout lentement, spécialement pendant lequel le Sud-Est », explique Météo France. 

La France a déjà ordinaire une ambigu de canicule pressé en juin et fatum d’une allié qui a duré du 12 au 25 juillet. Cette dernière « constitue désormais la 45ème ambigu de canicule recensée depuis 1947 », « la témoin la surtout soutenue, en compagnie de un pic de l’horaire thermique citoyen à 28 °C le 18 juillet » et « la cinquième la surtout grande », escortant Météo France.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.