• jeu. Août 18th, 2022

RDC : Sammih Jammal proclamation la réparation des labeurs des maisons préfabriquées du bivouac Tshatshi, de Mbuji-Mayi et Kananga

Bycongofra

Août 2, 2022


Un duo de ans subséquemment la cessation des labeurs de building des maisons préfabriquées, le chef de la couvent Samibo, Sammih Jamal, révèle que les labeurs reprennent au bivouac Tshatshi, et ce, subséquemment sa acquit.

« Il y a entour 400 ou 500 conteneurs qui sont arrivés en Angola et en Tanzanie, attendu que j’ai le consortium pendant ce situation à défaut la RDC, le Congo-Brazzaville et l’Angola. J’ai passé jouxtant de un couple de ans en caveau, je ne sais pas si ces éditoriaux commandés ont été volés. Je ne le souhaite pas. J’ai médiateur pendant quelque territoire 167 conteneurs. Alors la adjoint couvent, j’ai payé un marche de 200.000 dollars », a-t-il bulletin, sélectionné par Top Congo FM.

Derrière lui, le confection de ces maisons au bivouac Tshatshi ne dépasserait pas un couple de appointement.

« J’ai fleuri les meilleures industries afin le confection de ces maisons. Les gens allons enchatonner 90 maisons au Casernement Tshatshi. Les gens ne ferons même pas un couple de appointement afin les réussir. Alors cette siècle du bivouac conscrit Tshatshi, je veux aussitôt me sacrer aux labeurs de Mbuji-Mayi et Kananga », a promis Sammih Jammal.

Il indique en démesuré que le complément de la prix pouvant accéder l’résultat de 2.903 contradictoires maisons prime empêché.

« Je suis le officiant des Libanais en RDC. Si j’appuis frauduleux, je ne gagnerais pas de bizut un assemblage de 3 mille maisons afin les militaires et policiers. Avec de 2 millions de dollars m’ont été versés et j’ai aussitôt avenant 31 conteneurs depuis un an et milieu en RDC qui sont au maintien de Matadi. Il me prime à corrompre 2.903 maisons. Le complément de la prix a été empêché », révèle Sammih Jammal.

Le chef de la couvent Samibo renseigne que les labeurs de building des maisons préfabriquées pendant la collective de Mbuji-Mayi démarreront dès que le adjoint financement sera averti.

C’est sans cesse la couvent Samibo qui montera les maisons préfabriquées à Mbuji-Mayi et Kananga, apprend-on.

Les maisons montées sont de un couple de sortes : des maisons basses lesquels la saynète coûte 30.000 dollars et des maisons en étages afin 45.000 dollars américains.

Christian Malele





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.