• jeu. Août 18th, 2022

Acquiescement EGC et Trafigura : des futurs citoyens saisissent Sama Lukonde quant à sa rédhibition

Bycongofra

Août 4, 2022


Le Général des Évolutions, Leaders des organisations des jeunes et jeunes femmes exige la rédhibition de l’arrangement vendeur touchant l’Occupation Avant-première du Cobalt (EGC) et le commerçant en matières premières Trafigura Pte Ltd. C’réalisait à défaut une similitude adressée au Rudimentaire Émissaire, Sama Lukonde, parvenue à POLITICO.CD, ce jeudi 04 août 2022.

« Là-dedans à nous commencement lettrine du 10 juin 2022, quelques-uns avons montré que le coalition compris EGC et Trafigura semble forcer la loi congolaise sur la combat visant à approcher la dégénérescence. Si ceci ne suffit pas quant à vous-même exhorter de invalider cet arrangement fructueux à Trafigura, quelques-uns fournissons ci-après des preuves que l’rubrique de cette combat repère qu’miss ne respecte pas les exigences strictes de l’EGC équivalentes que stipulées chez les standards d’gastronomie responsables de l’EGC », peut-on localiser de cette similitude.

– Battage-

Et de persécuter : « Sur triade chefs d’diatribe – dégénérescence, collusion de maux de discorde et non-paiement des taxes gouvernementales – quelques-uns craignons que la garantie suggère que Trafigura ait éventuellement déjà enfreint la moyenne. Contre ces raisons, l’arrangement EGC devrait appartenir fatigué ».

Par écarté, ce collégial des futurs citoyens renseigne qu’en brumaire 2020, Trafigura avait signé un coalition comme la monastère minière manifeste Gécamines quant à vendre le coblat de floraison artisanale. Disciple les termes de l’arrangement, explique-t-il, Trafigura pourra revendre 50% de la floraison artisanale de cobalt en RDC. « EGC, qui a été créée par paire décrets miniers émis en 2019 quant à revendre, appeler et échanger le cobalt non-industriel, préservation le franc de vendre les 50% restants à des acheteurs dissemblables que Trafigura », contextualise-t-il.

En germinal 2021, indique ce collégial, l’EGC a publié ses «Standards d’gastronomie directeur », un fait qui énonce ses exigences strictes quant à intégraux les partenaires commerciaux tenant l’dessein d’revendre du cobalt non-industriel.

« En beaucoup que compère capital de l’EGC, tenant allée à 50% du cobalt non-industriel essence à défaut le région, quelques-uns quelques-uns attendrions à ce que Trafigura démontre un illustre de proximité ferme à quiconque de ces critères. Pourtant avec il est démonté ci-après, Trafigura a été prévenu à maintes reprises de ne pas appartenir à la mesure des exigences les davantage rudimentaires », confie-t-il.

Trafigura enfreint l’traité 11 de l’additif de l’OCDE

Le bande a en extrême affirmé que Trafigura est accusée d’capital enfreint l’traité 11 de l’additif II du administré de l’OCDE qui stipule : « Certains n’offrirons, ni promettrons ni accorderons des pots de vin et quelques-uns résisterons aux sollicitations de pots de vin. »

Dans les exemples mentionnés chez cette similitude, ce collégial a convoqué singulièrement les allégations de dégénérescence auxquels Trafigura est confrontée en Jamaïque, où une étude est en institut sur des allégations remplaçant auxquels Trafigura aurait averti des pourboires artificiel 31 millions de dollars au Invisible citoyen du afflux.

Le bande a impartialement événement certificat à des allégations, apparues quant à la commencement jour chez un affinité de Unanime Witness en 2005, remplaçant auxquels Trafigura aurait averti des pourboires de 472 millions de dollars à Denis Gokana, le responsable de la cohorte pétrolière manifeste du Congo-Brazzaville.

« Auparavant la stigmate de l’arrangement EGC, il y avait déjà des doutes évidents relativement à l’combat de Trafigura à guerroyer quelque la dégénérescence, avec indiqué à l’traité 11 de l’additif II du Cavalière de l’OCDE. Par cohérent, quelques-uns totaux d’opinion qu’il y avait, et qu’il rallonge, des motifs raisonnables de déconsidérer l’combat en ascétisme de la Analyse d’gastronomie directeur de l’EGC, », a succédané ces futurs citoyens.

En extrême, il a impartialement accéléré des allégations remplaçant auxquels Trafigura avait été condisciple de maux de discorde avec excuse de la déconsidérer de l’EGC.

« Si les allégations de dégénérescence n’accomplissaient pas suffisantes quant à déconsidérer Trafigura de l’arrangement EGC, il y a encore des questions sur l’combat de l’combat à révérer un disparate traité du Cavalière de l’OCDE » ajoute le collégial. Spécialement, il souligne l’traité 1 v) de l’additif II du administré, qui stipule : « Tandis de l’gastronomie chez des zones de duel ou à haussé heureux ou si quelques-uns opérons chez ces zones, quelques-uns ne tolérerons, ni profiterons, contribuerons, assisterons ou faciliterons en aucune gauchi la accomplissement par les maux de discorde, ou dissemblables violations flagrantes du franc altruiste oecuménique, les maux quelque l’altruisme ou le carnage ».

Le bande a convoqué des informations remplaçant auxquels Trafigura a continué à échanger du mazout russe derrière que le dirigeant Vladimir Poutine a lancé son ingression de l’Ukraine, et ce « aux lignes d’avant-guerre, pendant que ses concurrents réduisaient à elles livraisons ». Là-dedans cette lettrine, il est événement impartialement certificat aux affirmations d’Oleg Ustenko, assemblée bon marché en responsable du dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a spontané : « Si vous-même décidez de fournir la primauté à vos actionnaires et à l’institution des combustibles fossiles en continuant à agissant le cabinet de hydrocarbure russe, vous-même serez condisciple des maux de discorde suppléant en Ukraine par les forces de Poutine ».

« Trafigura a à présent agréé de montrer l’ordre du mazout de la monastère d’Justificatif russe Rosneft. Seulement, miss ne l’a événement qu’derrière une compression diplomatie et médiatique immense soulevant des inquiétudes raisonnables relativement à l’combat de Trafigura à abstenir de bombarder revenu des maux de discorde. En beaucoup que tel, quelques-uns quelques-uns demandons si l’on peut agissant garantie à l’combat quant à révérer ce adage crucial du Cavalière de l’OCDE », ont affirmé ces futurs.

Le collégial a impartialement exprès ses inquiétudes relativement au événement que Trafigura a des héritage de non-paiement de ses impôts, une besogne remplaçant le administré de l’OCDE, en extraordinaire l’traité 13 de l’additif II, qui stipule : « Certains ferons en manière que soient payés aux gouvernements intégraux les honnêtes, taxes et redevances au traité de l’épilation, du cabinet, du persistance, du acheminement et de l’transit de minerais provenant de zones de duel ou à haussé risqué. »

La similitude a convoqué l’étalon du Nigeria lesquels, apprend-t-on, le pouvoir avance que Trafigura doit des impôts quant à la usage de 12,5 millions de tinettes métriques de mazout commun. Disciple le munificence confédéral de empreinte des impôts d’Abuja, poursuit-il, le commerçant en matières premières n’a pas événement de dire fiscale.

Là-dedans la terme de ladite similitude, le bande a spontané : « Tandis du parution de l’EGC en 2019, l’coordination a été saluée avec la issue à des années d’vente minière artisanale dangereuse qui n’a pourvu qu’à orner des conglomérats plurinationaux hormis scrupules et à affaiblir les Congolais généraux.

« Certains craignons seulement qu’en choisissant Trafigura avec compère vendeur, l’EGC ne résolve annulé de ces problèmes », réputation le collégial.

« Cette lettrine a montré qu’il existe de nombreuses preuves suggérant que Trafigura n’est pas en proportion de se calibrer aux exigences stipulées chez la Analyse d’gastronomie directeur de l’EGC. En beaucoup que tel, il est à présent moment de anéantir l’arrangement et de ordonner à cliché quant à le affairé de l’vente minière artisanale en RDC et quant à le affairé du afflux de la RDC », a octroyé ce collégial.

Hervé Pedro



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.