• jeu. Déc 8th, 2022

La Californie veut dominer les réseaux sociaux à procéder enfiler la disposition des adolescents auparavant à elles butins

Bycongofra

Août 31, 2022


Les parlementaires ont adopté un droit en ce direction, qui doit davantage entité signé par le légat de l’Etat qui abrite la Silicon Valley.

Feuilleton rédigé par


Publié


Mis à hublot

Durée de relecture : 1 min.

Les réseaux sociaux sont assidûment accusés d’garder des habillement néfastes sur les encore jeunes utilisateurs, en les surexposant par esquisse aux vies vraisemblablement idéales d’contraires public ou à des publicités inappropriées. A ce armoiries, les parlementaires californiens ont adopté, mardi 30 août, un droit destiné à dominer ces commerces, dans Instagram et TikTok ou davantage les plateformes de babioles via internet, à procéder enfiler l’agio des adolescents auparavant à elles butins. Le droit doit désormais entité signé par le légat Gavin Newsom vers réformer une loi et entité appliquée parmi cet Etat qui abrite la Silicon Valley et ses géants de la tech.

Toutes les entreprises offrant des services en ligne dédiés aux moins de 18 ans ou susceptibles d’entité utilisés par des mineurs « doivent consentir bordereau de l’agio élevé des adolescents lorsque de la accomplissement, du progrès et de la stock » de à elles épreuves, y est-il affirmé. « En cas de attaque parmi les intérêts commerciaux et l’agio élevé des adolescents, les commerces doivent concéder la nouveauté à la vie contenue, à la quiétude et au aise des adolescents sur les intérêts commerciaux ».

La loi, qui entrerait en audace en 2024, obligerait les plateformes à attabler par inattention les paramètres offrant un éminent échelon de affermissement des moment vers les mineurs. Lui-même à elles interdirait par distant de réunir, communier ou troquer toute demande exclusive non coffre au bon activité du faveur.

Lui-même veut donc brider les réseaux sociaux d’appliquer toute fonctionnalité lequel ils savent qu’il grillage coup à la disposition, charnel ou mentale, des encore jeunes utilisateurs.

La loi californienne, la dédicace de ce trempe aux Etats-Unis, s’inspire d’un droit adopté au Monarchie-Uni en 2021. « Nous-mêmes avons vu naturel à la loi anglais que les commerces de la tech peuvent entité réglementées », a scandé la proviseur autrice du droit adoptée mardi, la républicain Buffy Wicks, parmi un reçu. Si la loi est promulguée par le légat, « quelques-uns pourvu que ce modèle sera erroné par d’contraires Etats américains et d’contraires communauté à défaut le monde », a-t-elle augmentatif.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *