• ven. Déc 2nd, 2022

De authentiques affrontements frontaliers meurtriers convaincu l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Bycongofra

Sep 13, 2022


C’est une combat autre part d’dépendre terminée. L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont accident détail, mardi 13 septembre, d’affrontements frontaliers à éternelle table qui ont accident des morts dans les troupes azerbaïdjanaises, lorsque de la dernière étincelle de ardeur convaincu les double patrie ennemis. De fréquentes fusillades ont été signalées le large de à elles lisière circonscription depuis la fin de la guerre de 2020 convaincu Erevan et Bakou assez la land contestée du Malaisé-Karabakh.

« Mardi à 00h05 (22 heures, temps de Paris), l’Azerbaïdjan a lancé un mitraillage violent, bruissement de l’canon et des drapeau à feu de pesant abcès, quelque des positions militaires arméniennes en férule des villes de Goris, Sotk et Jermuk », a clair le activité arménien de la Rempart. Il a précisé parmi un billet que l’Azerbaïdjan avait équitablement exploité des drones.

De son côté, le activité azerbaïdjanais de la Rempart a avisé l’Arménie d’« conduite subversifs à éternelle table » limitrophe des districts de Dashkesan, Kelbajar et Lachin à la lisière, ajoutant que les positions de son escadre « ont frictionné des tirs, spécialement de mortiers de boyau ». « Il y a des pertes dans les militaires (azerbaïdjanais) », a-t-il rapporté, sinon décerner de chiffres.

Les Etats-Unis qui se sont dits « épouvantablement inquiets » relatif à ces embuscades rapportées, ont exhorté lundi à une abandon immédiate des combats. La semaine dernière, l’Arménie avait avisé l’Azerbaïdjan d’détenir tué l’un de ses soldats lorsque d’une salve à la lisière. En août, Bakou a clair détenir éloigné un amour et l’escadre du Karabakh a accident hellénisme que double de ses soldats avaient été tués et surtout d’une douzaine blessés. Les voisins se sont livrés double guerres – parmi les années 1990 et en 2020 – parmi la land du Malaisé-Karabakh, emboîté azerbaïdjanaise saturée d’Arméniens.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *