Politics Wedding

Attentat dans l’Est de la RDC: Mukwege encourage la population à se lever pour exiger le retour de sécurité dans les provinces en conflit


Le prix Nobel de la paix 2018, docteur Dénis Mukwege, s’est, dans une déclaration exprimé au sujet de l’attentat réussi de  Kasindi dimanche, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Dans cette déclaration, Dénis Mukwege, a reconnu que « ce massacre ayant entraîné un bilan lourd et des blessés graves vise à terroriser la population et constitue sans aucun doute un crime de guerre ».

«Nous condamnons fermement cette attaque qui ne peut en aucun cas passer comme un simple fait divers et doit entraîner une réaction forte de l’état pour que chacun puisse exercer sa foi dans la tranquillité », dit le docteur Mukwege.

Selon le prix Nobel de 2018, le mode opératoire de cet attentat ignoble perpétré en ayant recours à un engin explosif improvisé laisse à penser qu’il s’agit « d’une attaque des extrémistes des ADF affiliés à l’état Islamique» qui terrorisent les habitants dans le Nord-Kivu depuis 2014. 

Selon l’organisation des nations unies ( ONU), au moins 370 civils ont été tués par les ADF dans la région depuis avril 2022. 

Pour clore son intervention, l’habitué à se prononcer médiatiquement sur des questions sécuritaires voire des violences, estime que la nation congolaise entière doit se lever pour exiger le retour de la sécurité dans les provinces en conflit et mettre fin à la culture de l’impunité qui alimente la répétition des atrocités contre les populations civiles ».

Signalons que cet attentat a fait au moins une dizaine de morts et trentaine de blessés, selon l’armée dans son bilan. 

Se prononçant quant à ce , le président Félix Tshisekedi, a, avant de s’envoler pour Suisse, où il va prendre part au Forum Économique Mondial de Davos, condamné l’acte du crime «odieux» et présenté ses condoléances les plus émues aux familles éplorées, rassurant que les coupables seront poursuivis, arrêtés, jugés et sévèrement punis.

Michée Efoya



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image