Politics Wedding

Attentat de Kasindi : l’armée découvre un “ Kamikaze ” parmi les blessés


Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), annonce avoir détecté un Kamikaze parmi les blessés de l’attentat survenu dimanche 15 janvier dernier, au sein l’église de la Communauté des Églises de la Pentecôte en Afrique Centrale (CEPAC) à Kasindi, en territoire de Beni au Nord-Kivu.

À en croire Antony Mwalushayi, porte-parole de l’opération Sokola 1 Grand Nord, ce Kamikaze dont l’état de santé est en danger, est pris en charge par l’armée, en vue d’avoir de lui des informations sur l’origine de cet attentat.

« Hormis celui que nous avons arrêté hier (un sujet kényan, ndlr), nous avons détecté aujourd’hui parmi les blessés un kamikaze, mais qui est blessé et son état de santé est vraiment en danger. Nous prions le bon Dieu pour qu’il le garde encore, pour vu qu’il nous donne des informations sûres que nous cherchons. Nous avons pris ce kamikaze en charge ce, sur le plan sanitaire. Il a été transféré dans la ville de Beni pour des soins appropriés avec d’autres blessés, nos compatriotes », a-t-il expliqué.

D’après lui, quelques membres suspects de cette église où ce drame s’est déroulé, ont été interpellés.

Selon Justin Malaki, infirmier titulaire du centre de référence de Kasindi, 17 personnes sont décédées et 75 autres grièvement blessées.

Samyr LUKOMBO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image