Football Sports Tennis

Bartoli enfonce Le Graët


Marion Bartoli est revenu sur la fameuse interview polémique de Noël Le Graët, la semaine passée, sur les ondes de RMC. L’intéressée n’épargne pas le patron de la FFF.

C’est dans son émission, sur RMC, que la polémique est née. Les propos de Noël Le Graët à l’encontre de Zinedine Zidane ont fait l’effet d’une bombe, jusqu’à provoquer l’indignation du ministère des Sports et la suspension à titre conservatoire du président de la Fédération française de football. Pourtant Marion Bartoli décline toute responsabilité sur les mêmes ondes ce dimanche soir: « Ce qu’on désire réaliser dans cette émission, c’est interviewer des sportifs, des dirigeants. Mais je ne suis pas là pour créer un buzz ou une polémique. En aucun cas RMC ou Bartoli Time n’ont tenté de piéger Noël Le Graët. »

L’ancienne joueuse de tennis en dit davantage sur les circonstances du fameux entretien: « Je l’ai appelé moi-même sur son téléphone à 18h, pour lui demander s’il pouvait intervenir sur la décision – qui était pour moi logique et que j’approuvais – de prolonger Didier Deschamps. Il m’a répondu qu’il était disponible 1h30 plus tard puisqu’il regardait les matchs de Coupe de France. On l’a contacté à 19h27 pendant la pub. Au départ il n’a pas répondu. On devait continuer à dérouler le conducteur et on a pris des auditeurs. Là il me rappelle sur mon téléphone privé, je décroche alors que je suis à l’antenne, je demande la permission de décrocher. Il est parfaitement au courant qu’on va le passer à l’antenne, il est parfaitement au courant de la raison pour laquelle on l’appelle au départ, à savoir la prolongation de Didier Deschamps. »

Lire aussi :Zidane-Deschamps: la vérité sur leur clashLe Graët avait trop bu…Le Graët: Les Bleus suspendus par la Fifa ?Grosses tensions chez les Bleus de 98 ?

Depuis lors, Noël Le Graët, dans un communiqué, a chargé la radio suscitée, estimant s’être fait piéger. « J’ai accordé un entretien à RMC que je n’aurais pas dû accorder, car il cherchait la polémique en opposant Didier à Zinedine Zidane, deux monuments du football français. » Une version des faits que Marion Bartoli dément naturellement. « Il savait très bien que le nom de Zinedine Zidane allait forcément ressortir. Ce n’est pas la première interview qu’il fait au sujet de Didier Deschamps, ce n’est pas la première fois qu’on lui pose la question au sujet de Zidane. Mais c’est lui qui s’est totalement emporté, ces propos n’engagent évidemment que lui. Mais mon rôle dans l’émission est de rester calme, polie, posée, pas de monter au créneau contre lui pour faire une émission de débat. »

Et la lauréate de Wimbledon en 2013 d’enfoncer un peu plus le patron du football français. « Ses propos m’ont bien évidemment choquée énormément parce que j’ai un respect immense pour Zidane, ce qu’il a fait en tant que joueur et entraîneur. Mais ce n’est pas mon rôle, dans cette émission, de créer la polémique en argumentant contre un invité. Mais en aucun cas je n’ai été complaisante avec lui, en aucun cas je ne cautionne ses propos. […] C’est lui qui a décidé de répondre de cette façon. Je l’ai trouvé très agressif dans ses propos, c’est pour ça que je me suis mise assez en retrait, j’essayais de calmer le jeu dans mes relances pour faire redescendre la pression. En aucun cas je ne me sens complaisante et en aucun cas on a tenté de le piéger. »



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image