Politics Wedding

BLOCAGE DE 1,9 MILLION USD DE CONGO CHALLENGE : NICOLAS KAZADI REMET EN CAUSE LE PROFESSIONNALISME DE MATATA PONYO ET QUALIFIE SON TRAVAIL DE “THÉORIQUE ET SUPERFICIEL”


La déclaration de candidature de Matata Ponyo à la présidentielle de 2023 devient un titre spécial dont il s’affuble pour solliciter certains avantages et imposer sa volonté à ses contradicteurs. Ceci rappelle très tristement l’aventure de Monsieur « step by step », ancien mari de la très célèbre influenceuse camerounaise coco Émilia, qui avait choqué l’opinion, en utilisant sa prétendue candidature à la présidentielle en RDC pour arnaquer les femmes riches.

C’est le cas de le dire pour le sénateur Matata ponyo qui a affirmé dans une correspondance adressée aussi bien au Ministre des Finances Nicolas KAZADI qu’au Conseil d’Administration de la Banque Africaine de Développement que son paiement serait bloqué par le Ministre des Finances parce qu’il sera candidat aux élections présidentielles de 2023 et que cet argent servirait à sa campagne présidentielle.

Il s’agit de quoi concrètement ?

En 2020, alors que SELE YALAGHULI, ancien directeur de cabinet de Matata Ponyo était Ministre des Finances, il avait attribué un marché de prestation intellectuelle à la société Congo Challenge de Matata Ponyo, pour un montant de 1,9 million de dollars américains.

Le couac ?

Dans un courrier adressé à Matata Ponyo le 21 novembre 2022, le Ministre Nicolas Kazadi avance trois raisons majeures qui empêchent le paiement de ce service, dont, le caractère essentiellement théorique des études présentées par Congo Challenge et ne donnent aucune réponse concrète à l’objet des études. C’est dire que le Ministre remet en cause la compétence et le professionnalisme tant vantés par Matata Ponyo.

C’est un marteau sur la tête de celui qui se fait passer pour un connaisseur et la position du Ministre met à nu la complaisance de Sele lors de l’attribution du marché à Matata.

Dans un tweet de ce mardi 24 janvier 2023, Matata Ponyo troublé par ce recadrage avec évidence de Nicolas Kazadi, accuse non seulement, le Ministre des Finances mais également la Banque Africaine de Développement de détournement.( Ci-dessous)

Pour Kas KASONGO, président du Mouvement Congo en-Avant, MCA, qui milite contre la corruption et le détournement, la reaction de Matata Ponyo confirme son comportement de prédateur incorrigible des Finances de la République, il a bénéficié indûment de plusieurs marchés publics lui octroyé par les personnes qu’il avait positionné dans différents services de l’État, pour une prestation piètre et non adaptée. C’est une forme de corruption et de détournement des deniers publics largement utilisée en RDC. Au regard des raisons solides et fondées évoquées par le Ministre Nicolas Kazadi, le président du MCA lui donne raison et recommande à ce dernier de ne pas payer cette somme et de classer dans le tiroir, les fameux travaux de Matata Ponyo qui ne répondent à aucun besoin réel et urgent relatif à la mobilisation des recettes telle que attendue par le gouvernement et la BAD.

La rédaction.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image