Football Sports Tennis

Ça se complique pour Deschamps !


Didier Deschamps regrette la retraite internationale de Steve Mandanda, qui va le priver d’un gardien supplémentaire pour les prochaines échéances de l’équipe de France.

Après Hugo Lloris, Steve Mandanda. Redevenu n°2 en équipe de France, le gardien du Stade Rennais a annoncé sa retraite internationale, emboîtant le pas de celui qui le devançait dans la hiérarchie.

Pour Didier Deschamps, c’est une nouvelle qu’il faut digérer. « Cette décision qui intervient quelques jours après celle prise par Hugo Lloris, je me dois bien évidemment de la respecter même si je ne la souhaitais pas, explique le sélectionneur des Bleus sur le site de la FFF. Elle ne peut pas me laisser insensible compte tenu de la personnalité attachante de Steve, notre vécu commun en équipe de France mais aussi à l’Olympique de Marseille où il a été, entre 2010 et 2012, le capitaine de l’équipe que je dirigeais. »

Quel gardien en mars ?

« Steve aura donc servi l’équipe de France durant seize saisons, pas toujours dans le rôle qu’il aurait souhaité. Mais il a toujours fait preuve d’un très grand professionnalisme, souligne Deschamps, d’une implication totale et a toujours eu le souci de mettre le collectif en avant. Très apprécié des joueurs et du staff, très respecté aussi, il était, aux yeux de tous, plus qu’un deuxième gardien. »

Steve Mandanda avait joué le match contre la Tunisie lors de la Coupe du monde 2022. Avec son expérience, il aurait sans doute été choisi pour garder les cages des Bleus au mois de mars, si les problèmes physiques de Mike Maignan se confirmaient. Sans ses deux vétérans, et peut-être sans son futur n°1, Didier Deschamps pourrait devoir choisir entre Alphonse Areola, Alban Lafont ou un petit nouveau (Brice Samba, Illan Meslier…) pour les prochaines rencontres des Tricolores.





Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image