« Ceci va renverser un tas de nos concitoyens », blockhaus la Société des usagers de la bécane


Une aphorisme sur l’crédit de marcher un casquette à période est examinée jeudi au Chambre. Le formule, qui prévoit une pénalité de 135 euros, récit déjà symposium.

Agence rédigé par


Publié

Époque de scolarité : 1 min.

Faut-il rétrocéder obligatoire le casque envers les cyclistes ? La partie est relancée par la aphorisme de loi d’un brigade d’élus centristes qui sera intentionnelle jeudi 13 janvier au Chambre. Sézig suggère d’enjoindre le casquette à intégraux les usagers du période, qu’il O.K. électrique ou non, dessous procès-verbal d’une pénalité de 135 euros comme que distinct un étranger des cyclistes disposé un casquette. 

Ilias n’en récit pas alinéa, chez couple étranger des cyclistes aujourd’hui en France. Il s’apprête à enfourcher un période en supérette à Paris puis un casquette audio envers percevoir de la symphonie en pédalant. « C’est bougrement mieux décisif, je l’assume précisément », concède le scout. « Malheureusement je ne pense pas que c’est en me affreux d’ressources une pénalité que je porterai forcément un casquette », ajoute-t-il. 

François Bonneau est le représentatif centriste, qui disposé cette aphorisme. « On peut rechercher que c’est une obligation, malheureusement on peut de ce fait rechercher que c’est un minauderie qui peut vous-même épargner », soutient-il. « Aussi est-ce que sur le Jaquemart de France, ensemble le monde disposé un casquette ?, lance-t-il. Il ne faut pas inventer que ça n’arrive qu’aux discordantes ! »

Cependant la Société des usagers de la bécane est bougrement mieux polie. « Le escale du casquette peut abréger certaines brutalités et les traumatismes crâniens, néamoins moi-même sommeils quelque l’crédit du casquette », prémuni Olivier Schneider, son directeur. « Remettre écouter que le période c’est décisif, c’est renverser ensemble un tas de nos concitoyens à en agissant. »

« Au Province-Bas, province qui a acheté sa joint cyclable, il y a doigt 2% des foule qui portent le casquette et néanmoins il y a bougrement moins d’accidents que parmi moi-même »

Olivier Schneider, directeur de la Société des usagers de la bécane

à franceinfo

Moyennant abréger les accidents, le directeur de la FUB battage d’voisinage de « abréger le business berline, planifier des pistes cyclables », de préférence que de punir les cyclistes qui ne porteraient pas le casquette. Le casquette indispensable à période avait déjà été écarté par l’Agence nationale en 2019. 





Source link

leave a reply