Politics

Contrôle imminent dans les entreprises : Félix Tshisekedi salue cette action annoncée par le DG de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb


C’est auprès du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo que le directeur général de l’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé l’honorable Miguel Kashal Katemb est allé faire le rapport global de toutes les activités entreprises par cet établissement public qu’il dirige depuis novembre 2022 en vue de l’émergence de la vraie classe moyenne congolaise en passant par la redynamisation des activités de la sous-traitance qui préoccupe au plus haut point le président de la République .

L’annonce du contrôle imminent dans les entreprises principales évoluant dans tous les secteurs économiques du pays , l’évaluation des activités déjà entreprises et celles achevées dont la signature des protocoles d’accord avec certains ministères clés dont les mines et les infrastructures sans oublier le partenariat clé avec la fédération des entreprises du Congo sont les deux grands sujets abordés au cours de cette audience de haut niveau accordée jeudi 30 mars au directeur général de l’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé par le chef de l’État.

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo après avoir félicité le travail déjà abattu a donné plusieurs instructions claires en vue de la réussite du contrôle annoncé dans les prochains jours et l’atteinte des objectifs visant essentiellement l’émergence de la classe moyenne .

Pour le directeur général de l’ARSP , la réalisation de la vision du chef de l’Etat dans le domaine de la sous-traitance passe par une collaboration étroite entre les entreprises et l’ARSP

« Nous demandons aux sociétés principales de collaborer avec l’ARSP . Nous sommes là pour travailler avec tout le monde . Aussi à tous les niveaux , nous demandons aux entrepreneurs de faire confiance au président de la République, de faire confiance à l’ARSP comme instrument de diversification de l’économie nationale. Le président de la République avait promis de protéger les entrepreneurs. La sous-traitance est la base de l’économie. » a expliqué le directeur général de l’ARSP juste après cette audience avec l’autorité suprême du pays

Et d’ajouter:

 » la sous-traitance ne limite pas seulement les activités minières. C’est dans les activités économiques du pays comme la télécommunications, les mines, les infrastructures et autres. »

Avec cette approbation de son plan d’actions par le chef de l’Etat, le feu vert est donné pour le lancement d’un contrôle de grande envergure dans les entreprises principales aussi bien de Droit congolais que dans les firmes internationales mais aussi de mener plusieurs actions s’inscrivant dans le cadre de faire participer les congolais au développement de la chaîne des valeurs au sein de l’économie nationale.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image