Politics Wedding

Covid-19 : Cette réplique de Jean-Jacques Muyembe au ministre Nicolas Kazadi


Dr Jean-Jacques Muyembe et Nicolas Kazadi

Le Coordonnateur du Secrétariat technique de la riposte contre le Covid-19, le Professeur Docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, a lors d’une interview médiatique, rappelé que la gestion de la riposte contre le Covid-19 est différente de celle de l’Institut National de Recherche Bio-médicale (INRB).

Cette sortie médiatique est une réplique aux propos tenus sous peu par le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi.

« Je respecte beaucoup nos institutions. Mais, il faut arrêter de mentir. La riposte, c’est le gouvernement. Covid voyage, c’est l’INRB (Institut national de recherche biomédicale) dont la mission est notamment de faire des analyses. Le Covid voyage, c’est le test comme la glycémie et autres. Mais nous le faisons avec l’hôpital du cinquantenaire et l’hygiène aux frontières. L’argent généré est partagé entre ces 3 parties. Cet argent nous sert à payer les agents de l’INRB qui n’ont aucun arriéré de salaire », a réagi sur Top Congo FM, le docteur Jean-Jacques Muyembe.

Pour Muyembe, c’est une surprise, car, les gens confondent la gestion de l’INRB et celle de la risposte contre le Coronavirus. Pour lui, les agents de la riposte contre le Covid-19 ne sont payés par l’INRB.

« C’est une surprise pour moi. Les gens, voire même les autorités, confondent riposte et INRB. La riposte est faite par ceux qui répondent dans le cadre de l’épidémie de Covid. Nous avons été nommés par l’ordonnance présidentielle », a-t-il rappelé.

Et d’ajouter que :

« Les prestataires étaient payés par l’État Congolais. Ils ne sont pas de l’INRB. Ils sont agents du ministère de la Santé chargés de la surveillance. Ils sont des agents d’autres ministères. Il y a des gens qui travaillent dans des zones de santé donnant des soins ambulatoires. Il y a aussi ceux qui travaillent dans les hôpitaux, dans des centres de traitement Covid dont les Cliniques universitaires, Ngaliema, Centre médical Monkole, hôpital de l’amitié sino-Congolaise, Vijana, hôpital Kokolo. Les agents de tous ces hôpitaux sont payés par l’argent de l’État », s’est exclamé le Professeur Muyembe.

Indigné de voir comment les choses se sont déroulées, le Docteur Jean-Jacques Muyembe a fait savoir que l’Inspection générale des finances (IGF) aurait repassé comme un acharnement contre la gestion de fonds pour la riposte contre le Covid-19.

« En ce qui concerne la riposte, la Cour des comptes nous a contrôlé et n’a rien trouvé. L’IGF est venue pour la première fois et nous a félicité. Pour la deuxième, elle est venue, comme un acharnement, elle a fait 6 mois chez nous. D’où est venue la mauvaise gestion ? », s’est-il interrogé et en poursuivant qu’ « Il aurait fallu nous écouter. Mais dire qu’on ne va pas payer les gens, alors que ce n’est pas l’INRB qui va payer ces prestataires, ce n’est pas bon de se mettre à soupçonner directement les gens », s’est il indigné.

Le Docteur Muyembe indique que :

« La gestion de test Covid ne dépend pas de la riposte. Le problème, c’est l’argent que doit décaisser l’État pour payer ceux qui étaient chargés de la riposte », a-t-il révélé.

Pour rappel, le Ministre des finances, Nicolas Kazadi, avait signifié que le rapport de l’IGF était clair et recommandait de ne pas payer les agents de la riposte, car, des sommes énormes ont été perçues sur le test covid et n’ont pas été justifiées par cette équipe.

« J’ai reçu un rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) qui est clair et qui me recommande de ne pas payer. L’équipe Covid a déjà mobilisé des sommes énormes, avec 45 dollars par test. Et ces sommes n’ont pas été justifiées, selon l’entendement de l’IGF. Pour des raisons évidentes, je n’ai pas payé. Donc, ce n’est pas ma décision. Elle est basée sur une analyse faite par l’IGF », avait affirmé le ministre des Finances.

Kivin Arsène Bile



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image