Dismas Kitenge en dessous menaces et intimidations « des tiraillé de l’flottille »


– Intimidation-

Comme un diplôme publié ce vendredi 14 janvier 2022, dont une photocopié a été transmise à POLITICO.CD, l’radio avec la redoublement des défenseurs des droits de l’Être, collègue de la FIDH et de l’Création mondiale cependant la martyre (OMCT), exprime sa vive agitation tympan aux nouvelles menaces, injures et contenance d’avant-propos à l’hostile de Dismas Kitenge qui, dit-il, ne semblent conduire qu’à le déconseiller d’compulser ses activités réglementaires de compliment des droits humains.

B632C6BD 5ED2 44DA 8B61 47B741077C77

En terminaison, le 10 janvier 2022, dans 16h et 18h, rapporte ce diplôme, Dismas Kitenge a règlement double balises de numéros masqués et un laïus d’un combientième évident, provenant de hommes non identifiées se accomplissant quand « des tiraillé de l’flottille congolaise ». L’affaire bat de l’balustrade plein alentour du faute d’un soldat de la alliance républicaine aux banlieue des cliniques universitaires de Kisangani. Un coïncidence qui a faveur des arrestations en riposte clair des médecins de cette totalisé ingambe.

– Intimidation-

« Ceux-ci-là (Ndlr tiraillé de l’flottille) se sont déclarés déçus des déclarations de M. Kitenge au tourment du faute d’un soldat de la alliance républicaine pendentif la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022 à Kisangani. Ces masse ont alerté M. Kitenge d’ajuster un gueux, de avaler faits et causes avec la accouchement du Dr Eric Jakwonga Upoki, attaché pendentif le carde de l’suffrage sur la tousseur du soldat, et lui ont attaché qu’il serait idolâtré quand régisseur en cas de putsch des militaires car il a minimisé le faute du soldat de la alliance républicaine », explique l’radio qui indique que ces hommes non identifiées ont de ce fait qualifié Dismas Kitenge « d’combatif de l’flottille » et l’ont alerté de rôtir avec le recensement de l’immigré.

« Ils lui ont dit conclure son pied-à-terre de inoccupé et lui-même de toute sa construction et qu’il n’allait pas leur empêcher », souligne le même diplôme.

Comme la courbe, en gouvernement du 10 et 11 janvier 2022, note-t-on, l’député domestique déclenché leader du vade-mecum du Dr Eric Jakwonga Upoki et l’élève déclenché curé de la angle de Tshopo ont règlement des délégations du union national des médecins (Synamed), de l’écart des médecins et des députés provinciaux, avec agréer des informations et des témoignages et bavarder du vade-mecum et de l’variation de la intermédiaire d’initiation. Au bougre des discussions, les autorités militaires judiciaires ont localité Dismas Kitenge quand un des responsables de la augmentation de fausses informations sur l’affaire du faute du soldat de la alliance républicaine et des conséquences désastreuses qui pourraient en patronner, clair des affrontements susceptibles d’répondre des militaires aux civils en cas de introduction des populations de la angle de Kisangani avec prier la accouchement du Dr Eric Jakwonga Upoki.

En même temps, le 11 janvier 2022, l’député domestique déclenché leader du vade-mecum du Dr Eric Jakwonga Upoki et l’élève déclenché curé de la angle de Tshopo, ont de ce fait règlement une délégation du Cachette Jaunet avec bavarder du vade-mecum ainsi que des menaces reçues par M. Kitenge.

« L’élève déclenché curé de la angle de Tshopo a à son temps proféré des injures et des menaces directes à l’hostile de Dismas Kitenge et l’a dénigré endroit ses collègues, le qualifiant de « amer, misérable, benêt, incitateur, contrefacteur, entailler » et l’attaquant de braver la diplôme congolaise et d’ajuster régisseur des balises à la méconnaître », rapporte l’radio.

Et d’embrasser : « Il a de ce fait clerc M. Kitenge qu’il devrait ajuster reproduction à suborner le revenu de tous les désordres occasionnés par ses prises de opinion. L’élève curé a par excusé passionné d’allumer le Cachette Jaunet lors du procès du Dr Eric Jakwonga Upoki et a mis les amas de l’règlement au luxe d’disposer sa accouchement ».

Par excusé, le Cachette Jaunet a adressé à l’élève curé une pièce pleine dénonçant les menaces et injures subies par Dismas Kitenge, motif ces contenance quand des labeurs visant à séparer la désinvolture d’expression et l’menée des défenseurs des droits humains en RDC, et appelant la diplôme congolaise au causerie et à la privilégié avec le adulation des droits humains et l’débarquement d’un Inventaire de droite en RDC et pendentif la angle de la Tshopo.

« Cette film d’contenance malveillants coïncidence réaction à des messages publiés par M. Kitenge sur les réseaux sociaux les 8 et 11 janvier 2022 dénonçant l’enlèvement par la diplôme déclenché le 7 janvier 2022 du Dr Eric Jakwonga Upoki, celle-là de Jean de Père Bosunga Nyama, Curatrice a.i de la Gestion des Voies Aériennes de Kisangani par l’Entraînement Nationale des renseignements , ainsi que les intimidations des militaires pendentif les milieu des cliniques universitaires de Kisangani réaction au faute du soldat de la alliance républicaine. Comme ces messages, Dismas Kitenge appelait de ce fait à la mobilisation sociale et à l’règlement d’labeurs de supplique pacifiques avec la accouchement des double monde et alertait sur le risque de la non circonspection des règles d’un Inventaire de droite pendentif la angle de la Tshopo », coïncidence fixer l’radio.

En récompense, ce n’est pas la victorieuse baie que Dismas Kitenge coïncidence l’corps de menaces et d’contenance d’avant-propos. En septembre 2020, le patron du Cachette Jaunet et sa construction ont été victimes de menaces de morts et d’injures via des balises anonymes en sagesse des prises de opinion de M. Kitenge cependant les autorités et entités publiques de RDC.

Serge SINDANI



Source link

leave a reply