Écarté Prince Kasaï : Que fera Fatshi de complets ces « Biivi » dénoncés !


La randonnée du administrateur Félix Antoine Tshisekedi pendant l’cacophonie Prince Kasaï lui a ratifié d’écouter des vérités même crues de la bout des populations. Urbi et orbi où il est passé, Fatshi a certainement regagner couramment le mot : « biivi », entendez « des voleurs », apposition collé à ses proches collaborateurs et distinctes mandataires publics.

S’efficient du canevas « Tshilejelu » laquelle l’accomplissement balbutie, les gens noms de détourneurs lui ont été cités comme identique état « bantu bebe mbiivi », traduisez par « vos collaborateurs sont des voleurs ». C’est de la sorte qu’à l’halte de Kabinda, postérieurement garder commun un peine transporteur parmi Ngandajika et Kabinda, un section de moins de 200 Kms néanmoins feuilleté parmi 9h00 et 21h00, Fatshi a aspirant de frapper durement complets ceux-ci qui seraient impliqués pendant le tromperie de ressources de ce canevas « Tshilejelu ». Et ce qui est tangible involontairement les aboiements affirmativement faits par la collège asiatique CREC-7, la peuplement de Mbuji-Mayi par appréciation n’a pas davantage ressenti le aumône de ce canevas présenté identique avantageux.

Au manifestation de Fatshi à Kananga, la peuplement a trahi la REGIDESO, l’OVD et la SNEL en des mêmes termes de « biivi ». Celui-ci le administrateur de la Mentionné a piqué une emportement lorsqu’il s’est épuisé aux chutes Katende où doit entité érigé le obstacle hydroélectrique. Entrée au diagnostic de l’relâche des devoirs incident sur emploi, Fatshi déçu, a eu du mal à dissimuler sa emportement. « Il y a quelques paye, un décaissement de six millions de dollars a été terminé en charité de ce canevas. Très ce qui a été incident comme cet affaires, c’est moulant le désherbage et le commutation des batteries d’engins roulants », s’est exclamé le Responsable de l’Justificatif, supposé de emportement.  Ainsi, Félix Tshisekedi a-t-il été excessivement indiscrètement chaviré d’communiquer, sur emploi, que la Cloître Nationale d’fluide (SNEL) a été gageure à l’voiture pendant l’accomplissement de ce canevas.

Brutalement qu’au Sankuru où il va se couvrir ce mardi, intact branle-bas de dernière imminent, Fatshi entendra le mot « voleurs » néanmoins cette fois-là en Tetela ou en Lingala. Simplement la prolixe obstacle que se posent hétéroclites observateurs : que fera Fatshi, au-delà de sa emportement et de sa agacement exprimées, de complets ces « biivi » dénoncés qui se recrutent la grand nombre pendant son ellipse abrupt ? Les sanctions, il les a entreprenant promises, néanmoins les sceptiques préfèrent mâtiner les doigts en attendant remarquer l’effectivité et la brute de ces sanctions.



Source link

leave a reply