Politics Wedding

Est de la RDC : l’armée dénonce une énième violation du cessez-le-feu par M23 


Les forces armées Congolaises se font de nouveau exprimées concernant le cessez-le-feu avec le M23, notamment annoncé depuis quelques jours maintenant, par le président Français Emmanuel Macron et son homologue Angolais, João Lourenço pour le retour de la paix dans l’Est du pays.

Dans un communiqué rendu public samedi 18 mars, les FARDC affirmant que les affrontements sont en cours, déplorent au fait que les rebelles M23 aient encore violé le cessez-le-feu attaquant ses différentes positions à Mpati, Kabaya, Nyabinwe, Kadirisha, Rubare, Nyamimunzu, Chefferie des Bahunde en territoire de Masisi dans le Nord-Kivu.

« Pour ce faire, les FARDC en appellent pour une énième fois la Communauté Internationale, l’East African Community/RF, le Mécanisme Conjoint de Vérification Elargie ainsi que le Mécanisme Ad Hoc de Vérification de se saisir d’urgence de cette situation et d’en tirer les conséquences qui s’imposent », préviennent-t-elles.

Ce communiqué intervient après celui du lundi dans lequel , les militaires Congolais ont dénoncé la poursuite des attaques M23 contre les civils en dépit du cessez-le-feu convenu. 

MICHÉE EFOYA



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image