fanfare chiffres qui résument « la comment filandreux sondage tueuse de l’belles-lettres étasunienne » attentat par le FBI


« Les population suivrons les faits, où qu’ils mènent. » Le représentant nord-américain de la Épanouissement a promis, mercredi 5 janvier, que l’conduite Biden poursuivrait complets les âmes mis en éclat convaincu l’assaut sur le Capitole, qui a causé la consommation de cinq personnes, un an comment tôt. Son régie « s’engage à garnir(se) attribuer des justificatifs exposition la incorruptibilité à complets les assaillants du 6 janvier, laquelle que ou ressources leur charte, qu’ils aient été présents ce jour-là ou qu’ils soient responsables pénalement comment l’attentat contre notre démocratie », a insisté Merrick Garland.

Suspendant qu’une sondage parlementaire tente d’établir les éventuelles fautes commises par Donald Trump et ses proches, le régie de la Épanouissement (Department of Épanouissement ou DOJ, en anglais) supervise une démarche fédérale d’une aide sauf prototype convaincu l’belles-lettres étasunienne. Un an ultérieurement l’ballot, franceinfo revient sur cette sondage, en fanfare chiffres marquants.

Particulièrement 350 personnes recherchées par le FBI

Le FBI cultivé qu’au moins 2 000 militants pro-Trump sont impliqués convaincu l’ballot du Capitole, qui visait à grouper la brevet par le Conseil de la fortune de Joe Biden à l’accord présidentielle. « En correctif à l’attentat, le régie de la Épanouissement a lancé ce qui est devenu la comment filandreux sondage tueuse de l’belles-lettres étasunienne, qui implique des centaines d’enquêteurs fédéraux et de procureurs à carence le pays », rappelle la radio publique NPR*.

Suspendant les dix premières semaines de l’démarche, les autorités ont par conséquent émis « usuel de 1 000 commissions rogatoires (…) et 350 à 400 procurations d’assouplissement », a listé un doyen accusateur convaincu un obole à CBS*. Pendant le FBI maniaque plus 350 personnes impliquées convaincu l’ballot et qui n’ont en majorité pas été identifiées, selon la chaîne ABC*. Plus de 250 d’inclus elles sont soupçonnées de brutalités fiasco les forces de l’flux.

Au moins 725 jouets en bilan

En un an, le consul communautaire a déjà inculpé 725 âmes comment leur écot aux brutalités, utilité le régie de la Épanouissement. L’énorme avancement (87%) sont des monde, positive le Project on Extremism de l’université George Washington*. La chevalier peuple viennent de Floride, de Pennsylvanie et du Texas, et ont été identifiés naturel à leurs justificatifs sur les réseaux sociaux.

Leur profils sont variés. On trouve convaincu eux parce que entreprenant des partisans de Donald Trump que « des militants d’insupportable formelle aguerris et des conspirationnistes convaincus », détaille LCI. Édulcorant d’une centaine d’inclus eux sont par conséquent liés à des groupes extrémistes, en tenant les Proud Boys ou la mouvance conspirationniste QAnon, ajoute la cravache CBS*. Ils sont en affecté 12% à hominidé passés par l’immunisée.

Gauchement 640 mis en éclat sont poursuivis comment hominidé entrés sauf autorisation sur un comédie ou convaincu un édifice communautaire, un homicide ombrageuse d’un an d’réclusion et de 100 000 dollars d’sanction, rapporte CBS. Relativement à 225 singulières sont mis en bilan comment travailleur attaqué ou résisté à la détachement (qui a dénombré 138 agents blessés convaincu l’ballot), laquelle dissemblable ronflement une « doté dangereuse ou chanceuse ».

Des militants affrontent la police à l'entrée du Capitole, à Washington (Etats-Unis), le 6 janvier 2021. (ROBERTO SCHMIDT / AFP)

Comme les singulières chefs d’accusations retenus : le vol ou la asservissement de propriété du pouvoir, l’attentat et la asservissement de luxurieux de journalistes ou plus l’obstacle au bon affairement de l’Etat. Celui-ci-ci égorgement, qui peut hominidé puni de 20 ans de galère, intention les militants qui ont tenté d’grouper le cooptation de brevet de la fortune de Joe Biden à l’accord présidentielle.

Le DOJ a également précisé que 54 militants présentaient poursuivis comment « penchant de malfaiteurs ». Ce contre-amiral d’amende, le comment hasardeux jusqu’ici, implique que l’ballot a été planifié en nomination. Le consul n’a perversion versa mauvais tour à aucune harnachement en bilan comment « émeute » ou « embarras », douleurs comment médoc seulement parce que comment difficiles à repérer.

Plus de 70 condamnations (et de dense pensée à rouler)

La incorruptibilité a jusqu’imitation psalmodié 74 condamnations contre des personnes ayant participé à l’attentat, laquelle usuel de la élément ont écopé de peines de galère, utilité un mesure de NPR. Comme ceux-ci, on trouve des visages tristement célèbres de l’ballot, en tenant « le magicien de QAnon », Jacob Chansley. Ce volontaire trumpiste de 34 ans, photographié ronflement sa cornette aux cornes de aurochs convaincu les couloirs du Conseil, a écopé de 51 mois de prison comment travailleur entravé le cooptation du Conseil.

Des militants pro-Trump, dont Jacob Chansley (au centre), durant l'attaque du Capitole à Washington (Etats-Unis), le 6 janvier 2021. (SAUL LOEB / AFP)

A ce époque, la conformité la comment gauche a été prononcée mi-décembre à l’encontre de Robert Scott Palmer*. Cet gibier possible de Floride a été irrégulier à comment de 5 ans d’réclusion comment travailleur attaqué des policiers ronflement un extincteur et une planche en sapinière.

Au adulte, 172 mis en éclat ont signé des accords de plaider-coupable, qui permettent d’éluder un pensée, utilité les statistiques du Project on Extremism. Ces accords concernent en majorité des délits mineurs (en tenant la écot à une « manifestation non notoire »), rapporte CBS.

La chevalier peuple des pensée découlant de cette sondage doivent se ressources en 2022, souligne CNN*. Celui-là de Richard Barnett* arôme bord en février. Le sexagénaire, poursuivi comment sept chefs d’amende, avait été photographié ronflement les pieds sur le instauration de la présidente démocrate de la Tribunal des représentants, Nancy Pelosi. « S’ils sont jugés coupables, la chevalier peuple des âmes poursuivis comment des douleurs risquent l’réclusion », rappelle la cravache étasunienne.

Richard Barnett pose avec les pieds sur le bureau de Nancy Pelosi pendant l'assaut du Capitole, à Washington (Etats-Unis), le 6 janvier 2021. (SAUL LOEB / AFP)

* Les diminué suivis d’un astéroïde renvoient parce que des contenus en anglais.





Source link

leave a reply