Business Life Style

Fleuve Congo : environ 10 morts et 190 disparus après attaque d’une embarcation près de Kwamouth


Une dizaine de morts et 190 disparus ont été enregistrés après l’attaque contre une embarcation sur le fleuve Congo mardi dernier à Kaba l’école, un village de la République du Congo situé en face du territoire de Kwamouth au Mai-Ndombe (RDC), qui est en proie à l’activisme des bandits armés depuis près de huit mois. Au total, 22 rescapés, sur les 220 passagers, se trouvent à Kwamouth, ont indiqué ce vendredi 17 mars les autorités locales.

Le bilan définitif de cette attaque a été livrée ce vendredi par le député provincial Moïse Makani et l’administrateur de Kwamouth, Puis Makina. Il fait état de 9 morts, 190 disparus, 22 rescapés, qui se trouvent à Kwamouth, comme l’explique le député provincial Moïse Makani:

« Nous avons un bilan de 190 disparus. L’équipe du Congo Brazzaville qui était descendue sur terrain a retrouvé par terre 8 corps des Congolais de la RDC et un (chef) de la localité Kaba l’école du Congo Brazzaville. Ce qui fait au total 9 corps. En dehors de ça, l’embarcation avait 220 passagers. Et sur les 220, il y a 190 disparus ».

Selon lui, cette baleinière provenait de Kinshasa et se dirigeait vers la province de l’Equateur. C’est au village Kaba l’école, situé le long du fleuve Congo à la rive du Congo Brazzaville, que cette embarcation a été attaquée par des bandits armés.

Cette information a été confirmée par l’administrateur Pius Makina, précisant que la quasi-totalité de victimes sont originaires de la RDC : 

“Le bilan est de 9 passagers morts. Du côté du Congo Brazzaville, il n’y a que le capita du village qui est mort. Plus de 100 personnes se sont noyées. Selon les témoignages d’une personne qui était à bord et qui est vivant avec nous ici à Kwamouth, ils étaient plus de 200. Ils se sont retrouvés 22 vivants et le reste porté disparu. Au total, c’est plus de 100 noyés, il n’y a que les corps de 9 passagers retrouvés dont celui du chef du village du Congo Brazzaville ».

Selon lui, l’embarcation a été emportée par les assaillants avec les marchandises au village Ibali. Pour le moment, les 22 rescapés ont été accueillis à la cité de Kwamouth, a-t-il ajouté.

Pour sa part, la société civile locale sollicite un renforcement des effectifs de la force navale sur le fleuve Congo pour sécuriser cet axe fluvial. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image