juillet 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Goma : les vendeurs de braise en grève pour dénoncer des taxes jugées exorbitantes


Les vendeurs de braise du marché de Kituku de Goma (Nord-Kivu) sont en grève depuis mardi 19 février pour dénoncer des taxes qu’ils jugent exorbitantes. Ces taxes exigées par les autorités du marché s’élèvent au total à 3400 francs congolais(1.5UDS).

« Le service FFN (Ndlr Fond forestier national) nous fait payer 1000 francs par sac, l’environnement 1000 francs par sac, CEFUMA 1000 francs par sac, commune 400 francs par sac. Ça fait 3400 francs par sac, et ce n’est pas tout. Lorsque dans un sac de braise, tu as un profit de 4000 francs, et tu dois payer les taxes pour 3400 francs, les 600 restants ne peuvent même pas payer un bol de haricot pour les enfants », a déploré Chanceline Bahati, une vendeuse trouvée sur ce marché de Kituku.

Cette commerçante a fait savoir qu’auparavant, ils payaient les taxes à étalage selon leurs catégories. Et aujourd’hui, ils doivent payer par sac de braise.

Voilà pourquoi ils ont amorcé cette grève. Du coup, de centaines des sacs de braises arrivés au port de Kituku depuis samedi dernier restent bloqués dans les barges et pirogues motorisées.

Les délégués des vendeurs, les membres du comité du marché de Kituku et les différents services qui perçoivent les taxes sont en concertation pour chercher à décanter la situation.

De leur côté, les habitants de Goma espèrent un dénouement rapide de cette crise, pour que le manque de braise ne s’ajoute pas au chapelet des problèmes qu’ils endurent déjà.

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image