Football Sports Tennis

“Je l’aurais foutu dehors”, s’emporte Cissé


La simple mise en retrait de Noël Le Graët de la présidence de la Fédération française de football n’est pas vraiment du goût de Djibril Cissé.

Depuis ses propos blessants à l’encontre de Zinedine Zidane, Noël Le Graët ne se sort pas du tourbillon négatif dans lequel il s’est mis tout seul. Accusé par ailleurs de harcèlement moral et sexuel, le patron de la Fédération française de football a été mis en retrait de ses fonctions de dirigeants. En attendant les résultats de l’audit lancé par le ministère des Sports pour en savoir plus sur le fonctionnement de la FFF, Le Graët est donc écarté provisoirement. Pour Djibril Cissé, la sanction infligée pour le moment à l’octogénaire n’est pas suffisante.

Le consultant de la chaîne L’Équipe qui a été l’un des premiers à réagir sur les réseaux sociaux après les mots de Noël Le Graët sur « Zizou » ne décolère pas. Il a remis le couvert ce jeudi en regrettant que le dirigeant ne soit pas écarté rapidement et pour de bon. « Ça aurait été un peu mieux pour l’image du football français. J’ai eu la chance de beaucoup bouger dans ma carrière et j’ai des amis italiens, grecs, espagnols et de toutes nationalités qui se foutent un peu de nous. C’est un peu embarrassant, surtout pour nous qui aimons profondément la France, le football et les Bleus. »

« Ça me dérange »

Et l’ancien joueur de l’équipe de France de poursuivre, sur un ton un peu plus mordant. « Ça me dérange. Parce que les gens mélangent tout en fait. Avec son comportement, c’est tous les joueurs de football français qui en pâtissent. Que ça se finisse rapidement. Moi je l’aurais foutu dehors et puis point à la ligne. » Les choses n’ont pas été aussi simples dans la réalité et il faudra donc attendre quelques semaines encore pour connaitre le dénouement d’une histoire qui empoisonne plus que jamais le football français.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image