Business Life Style

Kalemie : des décès liés aux mauvaises conditions de détention à la prison centrale


La prison centrale de Kalemie continue à enregistrer des morts régulièrement à la suite de mauvaises conditions de détention, selon les responsables de cette maison carcérale.  Le lundi 23 janvier, le secrétaire général du ministère de la justice en mission à Kalemie a visité cette maison pénitentiaire pour faire le constat.  

Construite en 1928 pour une capacité de 250 pensionnaires, cette prison est à ce jour surpeuplée, avec 900 détenus. 

Une cellule de 9 mètres sur 5 mètres peut accueillir une centaine de détenus ; impossible pour eux de dormir confortablement. Ils dorment à tour de rôle, souligne le directeur de la prison. 

Dans la cellule, la chaleur est étouffante et les odeurs des toilettes, suffocantes. 

Les ces mauvaises conditions carcérales sont à la base de diverses maladies ; comme la tuberculose, ajoute le directeur de la prison. 

Pendant ce temps, l’infirmerie, manquent de médicaments et matériel médical pour assurer la prise en charge des détenus. Cette situation « condamne les détenus à une mort certaine », affirme le même responsable. 

Le bâtiment de la prison présente lui des fissures aux murs et des pavements s’affaissent à certains endroits.  

Conscient de ces problèmes, le secrétaire général du ministère de la Justice a promis des solutions urgentes ; notamment le désengorgent de la prison.     

  



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image