juin 24, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité

Kasaï-Oriental : l’IGF accuse le gouvernement provincial d’avoir dépensé plus 300 millions de FC sans aucun plan de décaissement


L’Inspection générale des finances (IGF) a reproché, vendredi 5 mai, le gouvernement provincial du Kasai-Oriental d’avoir notamment dépensé plus de 300 millions de francs congolais sans aucun plan de décaissement.

Dans un communiqué, l’IGF a expliqué que cela est l’une des motivations l’ayant conduite à procéder au gel dès comptes bancaires de cette province, logés ans 6 banques.

l’IGF  indique qu’elle a découvert deux comptes bancaires ouverts, et non déclarés par la province alors que les transferts en provenance du pouvoir central y ont déjà été logés à hauteur d’un milliard deux cents millions de francs congolais.

 Le communiqué de l’IGF signale aussi l’ouverture d’un compte intitulé Solidarité Kasaï-Oriental, où un montant d’un milliard de francs congolais a été logé par le pouvoir central en décembre 2022. 

Le deuxième compte découvert toujours par l’IGF est intitulé AGRIPEL dans lequel un montant de deux cents millions de francs congolais a été logé par le pouvoir central en avril dernier. 

L’IGF note cependant que sur ces deux comptes, des dépenses d’un total de plus de trois cents millions de francs congolais ont été effectuées en dehors de tout plan de décaissement et sans demande de régularisation introduite par les autorités provinciales.

Pour l’IGF, si les dépenses effectuées sur ces deux comptes sont celles pour lesquelles le pouvoir central a transféré les fonds, il n’y a aucune raison  que la province exécute ces dépenses en dehors des mécanismes d’encadrement mis en place.

Elle estime que cette pratique s’est installée dans une posture de fraude, visant à contourner ces mesures d’encadrement.

L’Inspection générale des finances a demandé  mercredi 3 mai à six banques de bloquer toute opération de sortie de fonds sur tous les comptes bancaires ouverts par le gouverneur de province et le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental.

La réaction du gouverneur de province se fait toujours attendre.

Mais déjà, samedi 6 mai, quelques percepteurs de la nouvelle taxe de reconstruction de la province imposée depuis le mois de mars aux motocyclistes ont été menacés par ces derniers à certains endroits de la ville de Mbuji Mayi.

 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image