Business Life Style

Kindu : la police nationale appelle à la condamnation des criminels récidivistes


Le commandant urbain de la police nationale à Kindu (Maniema), colonel Bénoit Saïdi a appelé, jeudi 27 avril, les autorités judiciaires de ce coin à condamner des criminels récidivistes.

Cet officier de la PNC a lancé cet appel lors de la présentation à la presse des effets militaires saisis chez Amisi Mutoro, criminel récidiviste de renom.

A cette occasion, colonel Bénoit Saïdi a fait savoir que cette façon des opérateurs judiciaires de relâcher des criminels décourage les services de sécurité et même la population.

« Monsieur Amisi Mutoro n’est pas à son premier forfait. En date du 26 mai 2019 entre Muyengo et Kailo, Mutoroa eu à braquer Monsieur Tchombia Wisdanga, un négociant de Kailo où Monsieur Mutoro a eu à emporter 15 millions de francs congolais. On a mis la main sur lui et transféré au parquet de grande instance de Kindu et puis il a été libéré », a-t-il souligné.

Ce commandant urbain de la PNC a indiqué que ce malfrat a tiré sur le motard Abeli Salumu, le 21 août 2020, au bloc universitaire quartier Lwama.

Là, il avait été également interpellé, arrêté, transféré à l’auditorat et il a été même à la prison centrale mais libéré encore.

« C’est pour vous dire que, Monsieur Mutoro est un criminel et c’est pourquoi nous allons demander cette-fois que les autorités judiciaires puissent mettre du sérieux parce que nous aussi nous sommes fatigués. A chaque fois nous arrêtons des criminels avec des preuves à l’appui et à un certain temps ils sont libérés. C’est quelque chose qui nous met en mal », a conclu colonel Bénoit Saïdi.

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image