Business Life Style

Kindu : l’ONG BIDH demande au gouvernement d’asseoir son autorité à Kabambare


Le Bureau des inspecteurs des droits de l’homme (BIDH) du Maniema invite le gouvernement à prendre ses responsabilités en restaurant son autorité dans le territoire de Kabambare (Maniema), où plusieurs cas de violations des droits humains sont signalés.

Depuis quelques jours, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux démontrent des combattants Maï-Maï Malaika en train de torturer sérieusement des civils à Salamabila. Le coordonnateur du bureau des inspecteurs des droits de l’homme du Maniema, Crispin Muyololo, condamne ces atrocités :  

« Le bureau des inspecteurs des droits de l’homme condamne avec la dernière énergie les histoires qui se passent dans le territoire de Kabambare et demande à l’État congolais de prendre en charge les victimes. Depuis plus de 10 ans, la population vit dans le désespoir total. Il y a risque de voir Kabambare disparaitre de la carte de la République démocratique du Congo, à cause de l’absence de l’autorité de l’Etat. C’est le pire qui se passe maintenant à Kabambare ». 

Crispin Muyololo propose également au gouvernement d’accélérer le processus de démobilisation et désarmement des groupes armés.

« Nous demandons au gouvernement, d’activer de manière rapide le plan de réinsertion sociale et de désarmement pour que Kabambare puisse renouer encore avec le développement économique. Qu’à court terme, le gouvernement provincial puisse activer une fois de plus, sa caravane de paix. Aux combattants, de laisser ces atrocités qui sont envers les populations civiles ». 

  

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image