Business Life Style

Kisangani : le nouveau maire veut relever les défis de l’assainissement et de l’insécurité


Le nouveau maire de Kisangani (Tshopo), Delly Likunde, a révélé jeudi 12 janvier les défis qu’il entend relever à la tête de cette grande agglomération. Il s’agit notamment de l’assainissement de la ville et de la sécurité. Delly Likunde  a présenté ces défis au cours de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur , Jean-Louis Alosso. Cette cérémonie a été présidée par le vice-gouverneur de la province de Tshopo, Paulin Lendongolia.

Devant les autorités politico-administratives, des délégués des partis politiques, membres de l’Union sacrée et d’autres invités, Delly Likunde a révélé quelques défis majeurs qui l’attendent : notamment l’assainissement et la sécurité de la ville.  Pour le décollage de cette entité, le nouveau maire de Kisangani a appelé la population à l’accompagner pour relever ces défis et bien d’autres.

Les partenaires de la mairie et les services urbains eux aussi ont été invités à « la mobilisation tous azimuts afin que des changements tant attendus soient apportés dans la limite des ressources humaines, matérielles et financières à sa disposition », a indiqué Delly Likunde.

Pour sa part, le vice-gouverneur, Paulin Lendongolia a demandé au nouveau maire de « remettre Kisangani à sa place d’antan et de pas considérer son prédécesseur comme son ennemi ».

« Vous devez plutôt imiter ses bons exemples », a-t-il souligné.  

Des séances de remise et reprise ont été également organisées ce jeudi dans différentes communes de la ville de kisangani.  

Dans l’avant-midi, le vice-ministre de l’Intérieur a remis les notifications aux nouveaux animateurs de la petite territoriale des provinces de Tshopo, Bas-Uélé et du Haut-Uélé. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image