Business Life Style

Kwilu : des corps en décomposition à la morgue de la ville de Bandundu


L’ONG Communauté des jeunes leaders du Kwilu a déploré, mercredi 11 janvier, la décomposition des corps à la morgue de l’Hôpital général de référence de Bandundu (Kwilu).

Cette structure a fustigé cette situation dans une déclaration faite à Radio Okapi.

Le chargé de communication de cette organisation, Jean-Prince Mbuyi, a condamné ce qu’elle qualifie de l’indifférence de l’autorité urbaine de Bandundu :

« C’est depuis la deuxième quinzaine du mois de décembre dernier que la morgue de l’Hôpital général de référence de Bandundu ne fonctionne plus. Des cadavres y pourrissent et les habitants environnants ne savent plus bien respirer à cause des odeurs nauséabondes insupportables qu’ils ressentent ». 

Il a ainsi recommandé au maire de Bandundu de toute faire pour réhabiliter cette morgue pour éviter des condamnations des populations environnantes aux diverses épidémies.  

Contacté, le maire sortant de la ville de Bandundu, Éphrem Kinda a assuré que des moyens sont en train d’être réunis pour dépanner cette morgue de d’au moins 38 corps.

« Nous avons eu un mauvais courant et ça bousillé le compresseur. C’est ce qui a fait que nous ayons connu des problèmes. Que la population soit calme, nous allons réhabiliter cette morgue. Maintenant nous sommes en train de nous débattre pour acheter de nouvelles pièces qui nous coûtent extrêmement chères », a-t-il souligné.

En attendant, Éphrem Kinda a invité la population de Bandundu à faire usage du formol pour conserver les corps de leurs proches ou de leurs membres de famille.

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image