juillet 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Business Life Style

Kwilu : la lenteur dans les opérations d’enrôlement risque de perturber le calendrier scolaire (responsables d’écoles) 


Les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs risquent de perturber le calendrier scolaire dans certaines écoles, dans la province du Kwilu, a affirmé le samedi 14 janvier, l’un des chefs d’établissements scolaires de la ville de Bandundu. 

 Parmi les raisons avancées, la lenteur dans le déroulement de ces opérations, a révélé le directeur de l’école primaire Bolondo, Jeff Mbao, une école conventionnée protestante œuvrant dans la ville de Bandundu, dont certains enseignants ne se présentent plus, car ils doivent se faire enrôler. 

 D’après lui, les enseignants passent plusieurs heures, voire des jours, pour se faire enrôler, abandonnant ainsi les élèves. 

 « Les enseignants partent pour se faire enrôler, ils font là-bas 5, 6 jours, une semaine. Les enfants chôment. Les enfants sont abandonnés. Pendant ce temps, il n’y a pas de cours, car les enseignants ne sont pas là» a-t-il déploré. 

 Jeff Mbao demande aux autorités de faciliter l’enrôlement des enseignants afin qu’ils reprennent leurs activités.

« Je pense que, l’enrôlement est en train de perturber le calendrier scolaire. Ça il faut le reconnaître, comme il y a la lenteur dans les centres d’enrôlement. Alors je demande aux autorités de trouver une solution pour les enseignants ».   

Pour le secrétaire exécutif provincial de la CENI/Kwili, Jean Robert Muyense, les enseignants ne sont pas des personnes vulnérables pour qu’on leur accorde la priorité dans les centres d’inscription. Il appelle les écoles à prendre des dispositions pour ne pas paralyser les enseignements : 

« Je pense que, les enseignants n’ont qu’à prendre des dispositions nécessaires pour se faire enrôler comme tout le monde suivant l’ordre d’arrivée ». 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image