Business Life Style

Kwilu : lenteur de l’opération d’enrôlement des électeurs à Bandundu-ville


De nombreux requérants de la ville de Bandundu (Kwilu) ont déploré, mardi 10 janvier a Radio Okapi, la lenteur de l’opération d’enrôlement des électeurs dans cette partie du pays.

Selon des sources sur place, ceux qui obtiennent facilement leurs cartes d’électeur arrivent aux centres très tôt afin d’y recevoir le jeton qui leur permet d’accéder au bureau d’inscription.

Ils disent également passer des journées entières dans de longues files d’attente avant de se faire enrôler.

Pour faire face à cette situation de lenteur, certains requérants de Bandundu préfèrent se rendre dans les villages environnants pour se faire enrôler.

Les uns vont au village Dima à 12 KM de la ville de Bandundu et à Ito à 18 KM, ou encore dans d’autres territoires comme Bagata et Bulungu pour s’y faire enrôler.

« Nous étions vraiment fatigués car l’opération est trop lente. C’est pourquoi nous avons décidé d’aller nous faire enrôler au village Dima parce que si on attendait seulement à Bandundu, avec cette façon de faire là, nous allons rater l’enrôlement. A Dima aussi c’est lent, mais comme il n’y a pas beaucoup de gens, j’ai quand même reçu à me faire enrôlerle mem jour », a déclaré Dieumerci Mboma.

Pour sa part, le secrétaire exécutif provincial de la CENI au Kwilu, Jean Robert Muyense a déconseillé la population de Bandundu de se faire loin de leurs résidences :

« On se fait enrôler dans le quartier de sa résidence, c’est là qu’on va voter le 20 décembre 2023. Ceux qui quittent leurs quartiers pour aller se faire enrôler très loin, ne pourront pas voter dans leurs lieux de résidence. Ils seront contraints de retourner là où ils se sont fait enrôler pour aller voter, ce qui n’est pas évident. Donc nous déconseillons cela ».

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image