juillet 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Kwilu : plus de 37 cas suspects de monkeypox enregistrés depuis fin août


Plus de 37 cas suspects de la maladie de monkeypox dont 3 décès ont été enregistrés, depuis fin août dernier dans au moins huit zones de santé sur les vingt-quatre que compte la province du Kwilu.

Ces chiffres ont été donnés, jeudi 2 novembre à Radio Okapi, par le chef de la division provinciale de la santé, Dr Jean Pierre Basake.

Il a appelé la population au respect de règles d’hygiène afin de limiter la chaine de transmission du monkeyPox autrement appelé variole des singes.

Cette maladie virale se transmettant généralement pas des animaux particulièrement les rongeurs est très contagieuse, a-t-il rappelé.

Les huit zones de santé du kwilu touchées par le monkeypox sont entre autres, Bagata, Idiofa, Ipamu, Mokala, Kimputu, Lusanga, Kikongo.

Dr Jean Pierre Basake, chef de division provinciale de la santé du Kwilu s’inquiète particulièrement pour la zone de santé de Bagata qui selon lui, a enregistré un taux de létalité très élevé. 

« A Bagata, il y a eu 7 cas, 3 sont décédés. C’est un taux d’attaque très élevé. On est au-delà de 40 pourcents », s’est-il inquiété.

Cette autorité sanitaire demande à la population de ne pas consommer la viande d’animaux trouvés morts, ni toucher leurs cadavres.

Les habitants doivent aussi respecter les gestes barrières et ne pas entrer en contact avec les personnes malades qu’il faut emmener rapidement à l’hôpital, a ajouté Dr Basake.

La variole de singe se manifeste notamment par la fièvre et des éruptions ou même des lésions cutanées sur le visage, les paumes des mains et les plantes des pieds. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image