juillet 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

La RDC déterminée à se positionner dans le leadership des pays producteurs des hydrocarbures


Le gouvernement de la République démocratique du Congo est déterminé à autonomiser son secteur des hydrocarbures pour se hisser au rang des pays producteurs en Afrique. Ce souhait a été exprimé par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi lors de son discours adressé à la Nation.

Dans son allocution, Félix Tshisekedi a révélé quelques actions d’envergure qui sont menées pour positionner la RDC dans le leadership des pays producteurs des hydrocarbures.

Il s’agit notamment:

-La protection de la population riveraine du Golfe de Kabuno (Lac Kivu) par le dégazage du gaz carbonique (COM) du Golfe de Kabuno;

  • L’amélioration de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers et gaziers en accordant des facilités aux sociétés productrices et importatrices pour améliorer leur offre;

-La signature de l’accord commercial entre la SONANGOL et la Sonahydroc d’une part et Cobil d’autre part;

-La mise en œuvre de la ligne de crédit (UBA Bank) pour l’achat des produits pétroliers au profit de la Sonahydroc SA;

-L’approbation par le gouvernement du renouvellement du contrat Authentix signé entre la RDC et une Firme américaine portant sur le Marquage Moléculaire des Produits Pétroliers dans les Zones Est, Ouest et Sud;

-Le renforcement de la Brigade de marquage moléculaire des produits pétroliers pour contrôler le défaut de marquage et autres infractions liées à la fraude et à la contrebande;

-La restructuration des entreprises publiques du secteur pétrolier et gazier par la modification des statuts de COBIL SA;

  • L’allégement et la réorganisation de la structure des prix des produits pétroliers.

Dans cette même optique, la RDC a, après avoir certifié les réserves pétrolières et gazières, le 28 juillet 2022, lancé l’appel d’offres le plus « audacieux » de son histoire comportant un total de vingt-sept blocs pétroliers et trois gaziers.

Par la suite deux contrats de partage de production sur les trois attendus ont été signés depuis le 9 septembre 2023, sur les blocs gaziers du Lac Kivu et sont en attente d’approbation. A ceci s’ajoutent la signature et la publication du plan directeur pour la consommation du GPL en RDC.

A travers ces projets totalement financés par le gouvernement, l’État congolais, comme jamais auparavant, a pris des responsabilités à bras le corps pour signer son retour sur la scène d’investissements dans les infrastructures énergétiques sur fonds propres.

Gloire MALUMBA



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image