Business Life Style

L’Avenir : « Goma exige le retrait des militaires kényans de l’EAC »


Revue de presse du mercredi 18 janvier 2023

Les journaux parus mercredi 18 janvier à Kinshasa comment abondamment le remue-ménage opéré par Félix Tshisekedi dans son cabinet ainsi que la situation sécuritaire dans l’est de la RDC.

Les premiers éléments des enquêtes sur l’attentat meurtrier de Kasindi, ont conduit à l’arrestation d’un suspect, ressortissant kenyan. Pour la Véranda Mutsanga/Nord-Kivu qui n’a cessé de s’opposer au déploiement des forces de l’EAC conduite par le Kenya, explique L’Avenir, c’est un indice de plus pour des observateurs qui accusent l’EAC de « créer des zones tampons vidées des FARDC et de la population locale après un semblant de retrait du M23 des zones occupées, pour finalement leur faire porter des uniformes des combattants kenyans ».

C’est ainsi que la Véranda Mutsanga Nord-Kivu a invité la population du Nord-Kivu et de tout l’Est de la RDC aux manifestations populaires non-stop qui vont débuter ce mercredi 18 janvier 2023 à Goma.

Des chambardements

« A la Présidence de la République, le crépuscule de leurs « excellences » Messieurs les conseillers a sonné. Bon nombre de ceux qui ornaient le pré-carré du Président de la République ont débarrassé le plancher », informe EcoNews.

C’en était trop, explique le tabloïd. « A moins d’une année des élections générales, le Président de la République a enfin décidé de balayer sa cour, et de rendre clean ses écuries d’Augias. Mettre au pas ces hommes et femmes qui, se croyant très puissants, investissant des plateaux de télévision. Sous le prétexte de vanter la « vision» du chef de l’Etat, ils se livraient en réalité à leur propre campagne électorale prématurée. Désormais, des conseillers présidentiels tombent comme des feuilles mortes ».

Le prochain round de ce remue-ménage, poursuit le journal, se joue désormais dans le Gouvernement, où un réaménagement technique se précise.

La Tempête des Tropiques publie la liste complète de nouveaux conseillers de Félix Tshisekedi, après avoir noté : « les départs spectaculaires concernent le Conseiller privé, Fortunat Biselele dit « Bifort », et des conseillers spéciaux. Jean-Claude Kabongo qui était chargé des investissements, Alexis Kayembe qui s’occupait des infrastructures et Roger Kamba en charge il y a peu de la couverture santé ».

Taupin Kabongo ne va plus jouer le rôle de Parsec du Président, poursuit le journal, précisant que, «de son côté, Luc Nyafe n’est plus ambassadeur itinérant. Il sied d’indiquer que Jean-Claude Kabongo a géré les dossiers ayant trait à Inga III, Kinshasa Kitoko tandis qu’Alexis Kayembe a été le M. Tshilejelu ».

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image