Football Sports Tennis

Le Graët victime d’une “violence démesurée”


Les soutiens de Noël Le Graët se font rares depuis dimanche et ses propos outranciers sur Zinedine Zidane. Le président de la Fédération Française a en effet essuyé une salve de critiques sans précédent et ses excuses n’ont rien changé. Face à la pression, le dirigeant breton a dû se résoudre à se mettre en retrait en attendant les résultats de l’audit.

Lire aussi :Zidane-Deschamps: la vérité sur leur clashLe Graët avait trop bu…Le Graët: Les Bleus suspendus par la Fifa ?Grosses tensions chez les Bleus de 98 ?

Lâché de toutes parts, Noël Le Graët peut toujours compter sur le soutien de son fief guingampais. Frédéric Le Grand, son successeur à la présidence de l’En Avant Guingamp a en effet dénoncé les attaques dont est victime le président de la Fédération depuis plusieurs jours. « Mon amitié pour Noël Le Graët n’est un secret pour personne. Vous conviendrez avec moi que l’acharnement médiatique que vit actuellement Noël n’a rien d’agréable », a-t-il lancé pour commencer.

« Le traitement dans les médias, comme sur les réseaux sociaux, en dit long sur l’air du temps… La violence des propos est toujours démesurée. À titre personnel, je ne peux que le constater et le regretter. C’est dur mais c’est comme ça », a-t-il poursuivi, ajoutant: « Je constate un traitement de l’information complètement à charge. Seuls les rares journalistes qui l’ont côtoyé professionnellement osent souligner que Noël Le Graët est et restera comme un des dirigeants qui a le plus marqué l’histoire du sport en France. C’est factuel même si ça n’est jamais souligné depuis quelques semaines. »



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image